Dissimuler ce message

Bonjour! Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous espérons que vous appréciez les outils et ressources que nous mettons à votre disposition gratuitement. Saviez-vous que nous travaillons aussi directement avec des défenseurs des communautés et des défenseurs des droits, en leur fournissant les compétences et les ressources nécessaires pour documenter les violations des droits de l’homme et pour communiquer efficacement avec les entreprises ?

Ceci n’est possible que grâce aux dons généreux de personnes comme vous.

Merci de soutenir notre travail.

Je vous remercie,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Philippines: Court drops terrorist tagging case vs. UN rapporteur on rights of indigenous peoples; 3 others also cleared

Auteur: Lian Buan, Rappler, Publié le: 8 August 2018

"Manila court clears 4 in DOJ's terror tag request," 08 August 2018

The Manila Regional Trial Court (RTC) Branch 19 cleared Satur Ocampo, Rafael Baylosis, Jose Melencio Molintas, and United Nations (UN) Special Rapporteur Victoria Tauli-Corpuz from the government petition seeking to declare them and hundreds of others as terrorists.

But Branch 19 Judge Marlo Magdoza-Malagar will proceed with the main content of the petition that seeks to declare the organization Communist Party of the Philippines–New People’s Army (CPP-NPA) a terror group...

 The 4 who were cleared were among the 649 names that the Department of Justice (DOJ) submitted to the court as alleged members or leaders of the CPP-NPA who should be declared as terrorists alongside the organization itself.

 Despite this, the tagging of the 4 as terrorists "has already put their lives and security at risk."

Tout lire