Pandémie de COVID-19 (Coronavirus)

Corona, Coronavirus, Virus, Pandémie, Épidémie

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
27 March 2020

France : l'Autorité de Sûreté Nucléaire demande à EDF de définir les activités de maintenance nécessaires pour ses prestataires du nucléaire face au Covid-19

Auteur: Le Figaro avec Reuters

« Coronavirus : l'ASN a alerté EDF sur les prestataires du nucléaire », 26 mars 2020.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé...avoir alerté EDF sur la situation de salariés d'entreprises prestataires intervenant au sein des centrales françaises afin de leur assurer notamment une protection suffisante dans le contexte de l'épidémie de coronavirus. EDF doit dans ce cadre «définir clairement quelles sont les activités de maintenance ou de logistique pour lesquelles une continuité est indispensable afin qu'il n'y ait pas d'ambiguïté pour ces entreprises et leurs salariés»...Le groupe doit aussi «veiller à ce que les conditions de santé et sécurité soient communiquées et mises correctement en place sur les sites pour tous les salariés».

L'ASN a par ailleurs adapté sa propre organisation au contexte du coronavirus en suspendant ses inspections avec déplacements sur site, sauf exceptions...EDF privilégie pour sa part l'exploitation de ses sites indispensable à la fourniture d'électricité et étudie actuellement les conditions de poursuite des activités de maintenance des réacteurs lors des arrêts pour rechargement. Le groupe a dû modifier mi-mars des procédures de contrôle de radioactivité au sein de ses centrales après l'exercice par quelques salariés - en très grande majorité des prestataires - de leur droit de retrait pour cause de crainte de contamination par le coronavirus.

Tout lire

Article
27 March 2020

France : Le gouvernement assouplit le droit du travail pendant la pandémie de COVID-19 ; les syndicats s'inquiètent

Auteur: Bertrand Bissuel, Le Monde

« Temps de travail, chômage partiel, congés payés… Le droit du travail bousculé par ordonnances » 25 mars 2020

Tout comme dans les premiers mois du quinquennat, le gouvernement réécrit le code du travail en recourant à des ordonnances. Mercredi 25 mars, vingt-cinq textes de ce type ayant été créés en conseil des ministres, dont trois concernent les relations entre salariés et employeurs, ainsi que le sort réservé aux chômeurs.

...en effet, prises en application de la loi d'urgence pour combattre le Covid-19, adoptée dimanche par le Parlement. Il s’agit de mesures d’exception, qui ont vocation, en principe, à ne s’appliquer que pendant la période de crise sanitaire...

L’une des trois ordonnances dévoilées mercredi offre la faculté à certaines catégories d’employeurs de s’affranchir des règles de droit commun en matière de temps de travail. A l’heure actuelle, un salarié ne doit pas accomplir plus de quarante-quatre heures par semaine en moyenne (sur douze semaines consécutives) ; désormais, ce plafond pourra être élevé à quarante-huit heures.

En outre, au cours d’une même semaine, il sera possible d’employer de la main-d’œuvre pendant soixante heures, au maximum. La législation actuelle prévoit déjà cette éventualité, moyennant une autorisation au cas par cas des services déconcentrés de l’Etat, précise-t-on dans l’entourage de Muriel Pénicaud, la ministre du travail. Mais la dérogation (relative aux maxima de quarante-six heures et de soixante heures) sera beaucoup plus large puisqu’elle sera susceptible de jouer dans les « secteurs particulièrement nécessaires à la sécurité de la nation ou à la continuité de la vie économique et sociale ». Sont notamment visés « les transports, la logistique, l’agroalimentaire, l’agriculture, l’énergie, les télécommunications », énumère un collaborateur de Mme Pénicaud.

 

Tout lire

Article
27 March 2020

RDC : Les entreprises minières rapatrient des travailleurs étrangers et placent leurs sites en isolement face au coronavirus

Auteur: La Tribune Afrique

« Covid-19 : vers la cessation des activités minières en RDC », 24 mars 2020.

En RDC, les compagnies minières, adoubées par l’Etat congolais, prennent des mesures pour limiter leurs opérations en cette période de crise sanitaire....le gouverneur de la province minière du haut Katanga en RDC a décrété le confinement de la population locale, alors que les autorités de ce pays de 80 millions d'habitants signalaient, hier 23 mars, 45 cas de contamination au coronavirus et 2 décès...La région abrite notamment des mines des compagnies Ivanhoe, MMG et Chemaf. Les sociétés minières ont déjà pris des dispositions face à propagation de l'épidémie du coronavirus.

Dans la province voisine de Lualaba, la mine Kamoto Copper Company (KCC) de Glencore, qui exploite du cuivre et du cobalt, a rapatrié hier lundi 26 travailleurs étrangers en réponse à l'épidémie, selon les déclarations d'un responsable syndical à Reuters. La mine de Tenke Fungurume Mining (TFM) de China Molybdenum a déclaré aux employés que le site serait mis en isolement à partir d'aujourd'hui, toujours selon Reuters...

Tout lire

Article
24 March 2020

Amazon augmente les salaires des employés pendant la pandémie de Coronavirus

Author: Christophe Auffray, La Revue du Digital

« Amazon augmente les employés de ses entrepôts face au Coronavirus » 17 mars 2020

L’épidémie de cornavirus fait exploser les commandes sur internet. Aux Etats-Unis, Amazon prévoit ainsi 100 000 embauches afin d’assurer les préparations de commandes et les livraisons. Des augmentations de salaires sont aussi prévues.

Une récente étude mettait en évidence la croissance des ventes en ligne dans certains secteurs, comme l’alimentaire, la pharmacie et même la lingerie. Avec son large catalogue de produits, Amazon, numéro 1 du e-commerce enregistre un bond de ses commandes.

Amazon a ainsi annoncé le recrutement de 100.000 employéssupplémentaires pour les seuls Etats-Unis afin de faire face à la hausse de la demande consécutive à l’épidémie de coronavirus. L’e-commerçant affiche d’ores et déjà des délais de livraison allongés de plusieurs jours.

Pour répondre à ce pic d’activité et face au Coronavirus, Amazon prévoit par ailleurs d’augmenter les salaires dans ses entrepôts. Cette hausse sera d’environ 2 € de l’heure dans de nombreux pays européens où la firme est implantée.

Read the full post here

Article
24 March 2020

Orange Tunisie offre la connexion Internet gratuitement aux étudiants de l’université virtuelle

Auteur: Agence Ecofin (Suisse)

Suite à l’annonce du confinement général décrété par le Président de la République en réponse à la crise Covid-19, le Ministère des Technologies de la Communication et de l'Economie Numérique a demandé aux trois opérateurs d’offrir gratuitement la connexion internet sur leurs réseaux mobile, pour la continuité des cours en ligne des étudiants de l’université virtuelle de Tunis sur leur site www.UVT.RNU.tn

Désormais 240 000 étudiants repartis sur 265 établissements pourront poursuivre les différents cours quel que soit les filières de leurs études sans être sanctionnés d’une charge financière en ce moment de difficultés économiques et ainsi minimiser l’impact de cette crise sur leur avenir.

Orange Tunisie contribue ainsi, par ses services et son savoir-faire, à rendre cette période difficile, la moins dure, pour les étudiants.

Tout lire

Article
24 March 2020

Thaïlande : Les travailleurs migrants du secteur de la construction travaillent sans mesures de protection pendant la pandémie de COVID-19

Auteur: Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters

«Bangkok confinée se vide de ses travailleurs provinciaux et migrants» 24 mars 2020 

Des dizaines de milliers de travailleurs migrants ont quitté la Thaïlande pour rentrer chez eux dans les pays voisins après l'annonce ce week-end de nouvelles mesures restrictives dont la fermeture de nombreux postes-frontières lundi soir pour limiter l'épidémie de coronavirus...

On estime que la Thaïlande compte quatre à cinq millions de travailleurs migrants, principalement originaires du Laos, de Birmanie et du Cambodge...

Mais alors que les travaux de construction des tours d'habitation et des complexes de bureaux se poursuivent dans la capitale, des centaines d'ouvriers de chantier continuent de se rendre au travail le matin, et seuls quelques-uns portent des masques faciaux ou des bandanas autour du nez et de la bouche.

"Très peu d'indemnités sont accordées aux travailleurs migrants de la construction - ils ne reçoivent ni masque, ni désinfectant pour les mains, ni aucune information sur le coronavirus", déplore Brahm Press, directeur de la MAP Foundation, une organisation caritative pour les droits des migrants...

Une porte-parole de l'Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) n'a pas répondu aux appels de Reuters pour réagir...

Le secteur de la construction est le principal employeur de travailleurs migrants, ceux du Cambodge, de Birmanie et du Laos constituant l’essentiel des quelque 600.000 ouvriers étrangers déclarés du secteur, selon l'Organisation internationale du Travail (OIT).

Les ouvriers vivent généralement dans des conteneurs reconvertis ou des cabanes en taule et contreplaqué installés sur site ou à proximité, et généralement munis d’un assainissement médiocre et d’un accès limité à l'eau potable.

Tout lire

Article
23 March 2020

Covid-19 : la Chambre africaine de l’énergie lance un appel pour appuyer les entreprises pétrolières

Auteur: La Tribune Afrique (Maroc)

Avec un baril du pétrole sous la barre des 30 dollars, les acteurs de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique sonnent l’alerte. A l’image des autres domaines fortement impactés par la pandémie de coronavirus, ils exhortent les Etats africains à soutenir le secteur via des annulations ou des reports d’impôts...

Les États africains devraient immédiatement aider les sociétés d'exploration pétrolière et de services locaux, avertit la chambre africaine de l'énergie, qui anticipe sur les difficultés d'un secteur fortement touché par la baisse des prix du pétrole. Depuis le début de la pandémie Covid-19, les cours du pétrole brut s'effondrent progressivement...« La récession dans le secteur pétrolier s'observerait dans l'hypothèse d'une entrée dans un marché baissier avec un taux d'au moins 20 % du prix par rapport à un sommet récent », a prévu l'expert dans le secteur pétrolier Mahaman Laouan Gaya...

Un seuil largement franchi. À l'heure actuelle, l'Afrique devrait perdre plus de 110 milliards de dollars en taxes, exportations de pétrole, emplois...selon l'estimation de la chambre africaine de l'énergie...« C'est une période difficile pour le pétrole et le gaz africains. Si les prix du pétrole ne connaissent pas de hausse prochainement, il est probable que beaucoup d'emplois soient perdus dans de nombreux pays producteurs de pétrole et que les pays qui préparent leur entrée sur le marché dans les prochaines années soient aussi touchés », a déclaré NJ Ayuk, Président de la Chambre africaine de l'énergie...

La mise la place de ces facilités pour les entreprises du secteur devrait permettre aux employeurs de payer les salaires, d'améliorer leur liquidité et de réduire certaines des pertes de revenus tout en minimisant les pertes d'emplois...

Tout lire

Article
23 March 2020

COVID-19 : Total Gabon sécurise ses sites et met en garde son personnel

Auteur: Cyriaque Ngoma, Direct Infos (Gabon)

L’évolution inquiétante du COVID-19 à travers le monde a obligé...Total Gabon/Port-Gentil à prendre un certain nombre de mesures sanitaires visant à limiter la propagation du coronavirus. La société pétrolière impose donc à ses employés, sans exception, de se soumettre à des contrôles systématiques de prise de température. Ils seront associées au renseignement d’un questionnaire nominatif à l’entrée des sites, bases et bureaux de Total Gabon.

En même temps, les personnels venant au Gabon en provenance d’un pays où la pandémie est officiellement déclarée et ne présentant aucun symptôme ne pourront pas accéder aux sites, bases et bureaux de Total Gabon avant une période de confinement d’une durée minimale de 15 jours...

Par conséquent, Total Gabon demande à ses différents responsables de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les personnels présentant des pathologies susceptibles d’aggraver les symptômes d’une atteinte par le coronavirus n’accèdent pas à ses sites et décline toute responsabilité à cet égard.

Tout lire

Article
23 March 2020

Covid-19 : un « Plan Marshall sanitaire » pour une action coordonnée en Afrique

Auteur: Marie-France Réveillard, La tribune Afrique (Maroc)

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) appréhende l'impact du coronavirus sur les économies africaines, en passe de compromettre sérieusement la croissance déjà atone du continent. Les pays exportateurs de pétrole perdent actuellement 65 milliards de dollars de revenus selon la CEA, tandis que les prix du baril continuent de chuter pour atteindre 22 dollars d'après le WTI (19/3/2020), soit la plus forte baisse enregistrée depuis 2002...

...la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique déclarait que le continent « pourrait perdre la moitié de son PIB (en 2020) avec une croissance qui passerait de 3,2 % à 1,8 % en raison d'un certain nombre de facteurs, parmi lesquels la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales», précisant par ailleurs que l'Afrique devra augmenter ses dépenses de santé de 10.6 milliards de dollars, pour endiguer la propagation du Covid-19...

...le ministre des Finances du Niger, soulignant la nécessité d'« une action coordonnée au niveau supranational, car la meilleure arme pour nos systèmes de santé fragiles reste la prévention ».Il en appelle dès à présent à un « Plan Marshall sanitaire ».

le ministre des Finances du Togo a alerté sur l'impact économique du virus : « Nous n'avons pas encore fermé les frontières, mais nous savons que le choc sera sévère pour nous, en tant que hub logistique régional. Nous avons développé un plan d'urgence sanitaire qui représente entre 2 et 3% du PIB, que nous avons transmis au FMI [...] Il serait bien d'avoir une approche coordonnée pour faire face à ce fléau mondial ». 

Tout lire

Article
23 March 2020

En Afrique, l’union sacrée est indispensable pour lutter contre le Covid-19

Auteur: Mohamed Bouamatou, La Tribune Afrique (Maroc)

...Mohamed Bouamatou, président de la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique, appelle notamment à la création d'un fonds de solidarité à l'échelle africaine qui devra répondre aux exigences de bonne gouvernance, de disponibilité des fonds, de la souplesse et de la flexibilité nécessaires en période de crise...

Aujourd'hui, 40 pays africains sont touchés et 37 personnes sont déjà mortes...Malgré leurs incroyables richesses naturelles, les Etats africains, à cause notamment d'institutions défaillantes, d'infrastructures fragiles et d'absence de volonté politique, n'auront pas seuls la capacité de protéger leur population...

En tant que philanthrope, je me permets d'appeler toutes les élites africaines, tous les hommes d'affaires du continent, toutes les entreprises saines, toutes les multinationales actuellement en Afrique, à prendre conscience de cette urgence sanitaire et à participer activement à la lutte contre le virus. Donnez aux hôpitaux, aux soignants, à la recherche, aux ministères de la Santé...

J'appelle à la création d'un fonds de solidarité à l'échelle africaine qui devra répondre aux exigences de bonne gouvernance, de disponibilité des fonds, de la souplesse et de la flexibilité nécessaires en période de crise... 

 

Tout lire