Papouasie-Nouvelle-Guinée : Le gouvernement résilie le contrat avec Paladin Holdings gérant les centres de détention pour migrants

Auteur: RFI, Publié le: 1 September 2019

« Camps de migrants: la Papouasie résilie le contrat d'une société australienne », 2 septembre 2019

Le ministère papouasien de l'Immigration a annoncé qu'il mettait un terme au contrat passé avec le groupe Paladin Holdings, qui assure la sécurité et d'autres services dans les trois « centres de transition » pour migrants de l'île de Manus...

De nombreux Papouasiens se sont plaints d'être depuis des années associés à une politique australienne largement condamnée à l'étranger, en dénonçant aussi le fait que la surveillance des camps confisque des ressources dont le pays a grand besoin ailleurs, comme des effectifs de police. Une entreprise papouasienne sera désignée pour succéder à Paladin et certaines des installations de Manus seront transformées en centres éducatifs...

Tout lire

Entreprises concernées: Paladin Group