Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

[PDF] Les métaux présents dans les téléphones portables contribuent à financer les atrocités au Congo. La rencontre annuelle du secteur de l’industrie de téléphonie mobile souligne la nécessité pour les fabricants de mettre en place des mesures de...

Auteur: Global Witness, Publié le: 16 February 2009

À la veille de la Conférence mondiale de la téléphonie mobile, qui débutera à Barcelone...Global Witness demande aux fabricants de téléphones portables de soumettre leurs chaînes d’approvisionnement à un audit complet afin d’exclure les minerais qui financent le conflit armé dans l’est de la République démocratique du Congo. Il existe un lien causal direct entre ce commerce des minerais en provenance de l'est de la RDC et les atrocités perpétrées à l’encontre des civils congolais. De récentes enquêtes menées par Global Witness et le Groupe d’experts des Nations Unies révèlent que les principaux groupes armés impliqués dans les combats actuels se financent tous par le commerce de minerais de grande valeur. Ces minerais permettent de produire des métaux, dont l’étain et le tantale, qui entrent dans la fabrication des téléphones portables. [fait référence à Thailand Smelting and Refining Co (appartient au Amalgamated Metal Corporation Group - AMC Group)]

Tout lire

Entreprises concernées: Thailand Smelting and Refining (part of AMC Group)