Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

[PDF] Normes fondamentales du travail internationalement reconnues en Mauritanie et en Guinée

Auteur: Confédération Syndicale Internationale (CSI) , Publié le: 28 September 2011

La Mauritanie et la Guinée ont ratifié les huit conventions fondamentales du travail de l’OIT...Bien que la législation des deux pays reconnaisse le droit syndical, le droit de négociation collective et le droit de grève, ceux-ci restent frappés de nombreuses restrictions dans la pratique. Dans les deux pays, les forces de l’ordre ont continué à recourir à la répression à l’encontre des grévistes et des manifestants...les syndicats s’affrontent aux persécutions, aux menaces et à l’intimidation...Les femmes sont sujettes à des inégalités salariales considérables au regard des hommes et se trouvent confinées dans des postes informels et faiblement rémunérés. La discrimination touche différentes minorités ethniques, les handicapés, les homosexuels et les personnes vivant avec le VIH/sida...Le travail des enfants, en particulier sous ses pires formes, représente un problème dans les deux pays...Le travail forcé et la traite des êtres humains sont interdits dans les deux pays...20 pour-cent de la population mauritanienne sont soumis à des situations assimilables à l’esclavage...[Fait référence à Coca Cola].

Tout lire

Entreprises concernées: Coca-Cola