Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

[PDF] Rép. dem. du Congo: un nouveau rapport souligne les manquements liés à la relocalisation des communautés locales par Banro qui promet d'améliorer la situation

Auteur: Maison des Mines du Bukavu (Rép. dém. du Congo), Publié le: 8 June 2015

"Evaluation des impacts des investissements miniers de Banro corporation sur les droits humains en République démocratique du Congo - Cas de la délocalisation des communautés locales par Twangiza Mining SARL dans la chefferie de Luhwindja au Sud Kivu", 1er mai 2015 

...la compagnie Banro a démarré les activités d’exploration en 2004 à travers sa filiale Twangiza Mining qui va développer la mine de Twangiza dans la chefferie de Luhwinja...Les espaces occupés par l’entreprise...sont les terres jadis exploitées par les communautés locales...Ce développement va en conséquence se confronter à des procédures de délocalisation qui ont eu des incidences sur les droits humains des communautés...les attentes des communautés locales de voir s’améliorer leurs conditions de vie ont été estompées par les effets négatifs liés aux activités du projet Twangiza Mining, particulièrement en ce qui concerne le processus de délocalisation et de réinstallation...le déplacement des communautés...a eu des impacts négatifs sur la vie [de ses]...membres...à cause de l’isolement du nouveau site, des mauvaises conditions climatiques, de la qualité inadéquate des logements, de l'inaccessibilité aux services sociaux de base et du manque de terres arables pour les activités agro-pastorales. La principale difficulté des familles relocalisées est le manque des terres arables de remplacement pour les activités agro-pastorales...les représentants de l’entreprise Twangiza et de Banro ont reconnu des failles dans le processus de délocalisation et de réinstallation des communautés affectées et se sont déjà attelés à contribuer à l’amélioration de [leurs] conditions de vie...notamment en ce qui concerne l’amélioration de l’habitat et le processus de restauration des moyens de subsistance de ces communautés.

Tout lire

Entreprises concernées: Banro