Philippines : La Commission des droits de l’homme envoie une plainte à 47 entreprises pour leur contribution au changement climatique

Fossil-fuel-factory-smoke-credit-Alfred-Palmer

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
28 July 2016

Des sociétés canadiennes auraient enfreint des droits humains

Auteur: Louis Gagné, Journal de Montréal (canada)

Des pétrolières canadiennes doivent répondre à des allégations de violation des droits de la personne en raison de leur contribution aux changements climatiques.

Elles font partie des 47 «carbon majors», de grandes entreprises privées émettrices de gaz à effet de serre (GES), visées par une plainte qui a été déposée mercredi devant la Commission des droits de l'homme des Philippines (CDHP).

Les plaignants soutiennent que ces compagnies sont en grande partie responsables des bouleversements climatiques qui ont privé des millions de Philippins de leurs droits fondamentaux, dont celui à la vie, à l’eau potable et à un logement convenable...

Le recours vise notamment les géants énergétiques Chevron, ExxonMobil, BP, Royal Dutch Shell et Total ainsi que les compagnies canadiennes Suncor, EnCana, Canadian Natural Resources et Husky Energy...

Les auteurs de la pétition demandent notamment à la CDHP d’obliger les entreprises visées à soumettre des plans pour prévenir et éliminer les violations des droits de la personne découlant des impacts des changements climatiques...

Tout lire

Article
27 July 2016

Catastrophes climatiques : les pollueurs doivent rendre des comptes en justice

Auteur: Greenpeace

C’est une première mondiale : ce 27 juillet 2016, la Commission des droits de l’homme des Philippines a envoyé une plainte à plusieurs pollueurs pour leur contribution au dérèglement climatique.

Et si les coupables du dérèglement climatique devaient enfin rendre des comptes pour ses conséquences catastrophiques et souvent meurtrières sur des populations entières, forcées à l’exil à cause d’une sécheresse ou d’une montée des eaux ?...

C’est un total de 47 entreprises qui sont visées par la plainte et qui vont devoir s’expliquer : Total, Lafarge pour les entreprises françaises, mais aussi d’autres grandes multinationales, comme Chevron, ExxonMobil, BP, Royal Dutch Shell ou encore Glencore.

Concrètement, il leur est reproché de contribuer, par leurs activités, à l’augmentation globale du CO2 et du méthane dans l’atmosphère…

[Les entreprises] devront alors soumettre leur réponse dans un délai de 45 jours. L’audience devrait ensuite se tenir en octobre 2016 aux Philippines.

C’est la première fois qu’une Cour des droits de l’homme se saisit de la question du réchauffement climatique et de la responsabilité d’entreprises privées…

Tout lire