Plainte pour non respect des Principes directeurs de l'OCDE contre Socapalm/Bolloré - accusée de dommages sociaux & environnementaux au Cameroun, mauvaises conditions de travail

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
7 December 2010

Huile de palme : quatre associations portent plainte auprès de l’OCDE contre Bolloré et ses partenaires

Auteur: David Naulin, Cdurable.info

Quatre associations [Sherpa, l’association caritative de l’église catholique allemande Misereor, le Centre pour l’environnement et le développement (CED, Cameroun) et la Fondation camerounaise d’actions rationalisées et de formation sur l’environnement (Focarpe)]...viennent de déposer une plainte auprès de l’OCDE, afin de dénoncer l’impact environnemental et les conditions de travail dans les plantations d’huile de palme de [la Socapalm, dont le groupe Bolloré est un actionnaire important]...France Inter révèle ce matin que cette plainte, intitulée "circonstance spécifique" selon les termes juridiques exacts, vise "les violations graves et répétées des principes directeurs de l’OCDE" dans ces plantations par le groupe Bolloré et ses partenaires : la société belge Financière du champ de Mars et les sociétés luxembourgeoises SOCFINAL et Intercultures...De son côté, toujours selon France Inter, Bolloré estime qu’en tant qu’"actionnaire minoritaire", il n’est "pas gestionnaire de la Socapalm." Pour Dominique Lafond, directeur général de la branche Afrique : "Bolloré en Afrique est une entreprise citoyenne."

Tout lire

Article
+ English - Cacher

Auteur: David Naulin, Cdurable.info

[Title translation, and the following summary of the article's key points, provided by Business & Human Rights Resource Centre]
Four NGOs [Sherpa, Misereor (charitable arm of the German Catholic church), Centre for Environment & Development (Centre pour l’environnement et le développement – CED, based in Cameroon) and Cameroon Foundation for Rationalised Action and Environmental Education (Fondation camerounaise d’actions rationalisées et de formation sur l’environnement – Focarpe)] have just filed an OECD complaint before the National Contact Points in France, Belgium and Luxembourg, denouncing the environmental impacts of, and working conditions at oil palm plantations owned by Socapalm in Cameroon… France Inter revealed this morning that the complaint alleges "grave and repeated violations of the OECD Guidelines by the Bolloré group and its partners:...Financière du Champ de Mars, and...SOCFINAL and Intercultures. For its part, again according to France Inter, Bolloré considers that, as a "minority shareholder", it is “not Socapalm’s manager”. Dominique Lafond, Director-General of the Africa branch [of Bolloré Group], "Bolloré is a good citizen in Africa."

🚫Tout lire