Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/qatar-les-travailleurs-immigrés-meurent-de-coups-de-chaleur-sur-les-chantiers-de-construction-0#c197226

Qatar : Les travailleurs immigrés meurent de coups de chaleur sur les chantiers de construction

Auteur: Mathilda Hautbois, Slate, Publié le: 22 October 2019

"Au Qatar, les travailleurs immigrés meurent sous les coups de chaleur", 4 Octobre 2019

Le Qatar s'applique à construire rapidement des stades, des routes, et des hôtels qui accueilleront les compétitions de la Coupe du Monde 2022...

...Selon des estimations doublées d'une enquête menée par le Guardian, des centaines d'immigrés, qui sont de jeunes hommes âgés de 25 à 35 ans, meurent chaque année pour cause de stress dû à la chaleur...d'après le Dr Atar, «la conclusion claire que j'en tire en tant que cardiologue est que ces décès sont causés par des coups de chaleur. Leur corps ne supporte pas le stress thermique auquel ils sont exposés». Selon la recherche du Guardian, travailler à des températures élevées met à rude épreuve le système cardiovasculaire humain.

Le Comité suprême du Qatar a déclaré qu'il avait mis en place plusieurs mesures pour atténuer le risque d'exposition à la chaleur et qu'il avait mené une recherche pour évaluer l'impact du stress thermique sur les travailleurs, examinant les mesures d'atténuation, notamment les chambres froides sur place et l'amélioration des périodes de pause...

...L'analyse du Guardian révèle que, certains jours du mois d'août, aucune tâche ne peut être effectuée sans risque sérieux pour la santé. Les ouvriers n'ont même pas accès à une assistance médicale d'urgence, et certains d'enter eux ont déclaré que leur employeur refusait de les laisser accéder à des installations médicales s'ils tombaient malades.

 

Tout lire