Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Rép. dém. du Congo: Les autorités arrêtent des Chinois exploitant illégalement des mines d'or

Auteur: Radio Okapi (Rép. dém. du Congo), Publié le: 10 April 2018

"Ituri : neuf Chinois arrêtés à Mambasa pour exploitation illicite de l’or", 8 avril 2018

Neuf Chinois ont été arrêtés...à Mambasa dans la province de l’Ituri, sur ordre du ministre provincial des Mines. Selon Déogratias Ombalia qui conduit une délégation de lutte contre la fraude minière dans ce territoire, ces étrangers exploitent de l’or illégalement dans deux sites miniers depuis plusieurs années. Ces chinois très connus dans la région exploitent de l’or depuis 2011...Selon le ministre provincial des Mines, ces chinois n’ont pas des documents qui leur permettent d’exercer cette exploitation. En outre, poursuit-il, ils n’ont jamais pris contact avec la province pour régulariser leur situation. « Ils n’ont pas de documents. Ils n’ont jamais eu contact avec la province. L’Etat congolais doit se retrouver, tout comme la province », affirme Déogratias Ombalia qui se dit déterminé à remettre de l’ordre dans ce secteur. La société civile du territoire de Mambassa salue cette décision. Son président Assani Ngumba demande au gouverneur de province de s’impliquer dans le traitement de ce dossier, car selon lui ce n’est pas la première fois que de telles arrestations sont effectuées. Les précédentes n’ont donné aucun résultat. Tous ces chinois ont été acheminés à Bunia...Entretemps, leurs activités sont suspendues par le ministre provinciale des Mines.

 

 

Tout lire