Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/rép-dém-du-congo-elections-et-coupure-dinternet-le-rapporteur-spécial-de-lonu-sur-la-liberté-dexpression-exhorte-les-autorités-à-rétablir-la-connection#c181786

Rép. dém. du Congo : Des associations menacent de déposer plainte contre Airtel, Africel, Orange et Vodacom si elles ne rétablissent pas l'accès à internet coupé pendant les élections

Auteur: Afrik.com, Publié le: 4 January 2019

« RDC : une procédure de justice pour rétablir Internet », 4 janvier 2019

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), le Mouvement Citoyen Les Congolais Debout et l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) ont sommé les entreprises de télécommunication VODACOM, AIRTEL, ORANGE et AFRICEL de rétablir l’accès à l’Internet, sans délai, sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo (RDC), à défaut, des plaintes seront déposées, pour violation des droits de l’Homme dont la jouissance et l’exercice passent par le droit d’accès à l’Internet.

La procédure judiciaire énoncée ci-dessus est déclenchée à Kinshasa, par une centaine d’abonnés aux services des entreprises de téléphonie mobile...

L’acte barbare d’interrompre l’accès à l’Internet porte atteinte aux droits garantis par la Constitution de la République ainsi que des instruments internationaux des droits de l’Homme dûment ratifiés par la RDC...

Tout lire

Entreprises concernées: Bharti Airtel Orange Vodacom