Rép. dém. du Congo : Des villageois accusent La Valley qui produit de l'eau minérale de violer leurs droits fondamentaux ; l'entreprise répond

  • La Valley, une entreprise qui produit et commercialise de l'eau minérale dans le Haut Katanga, empêcherait les communautés locales d'accéder à une source d’eau potable, au cimetière, aux champs et à une forêt où ils se fournissent en plantes médicinales.
  • Après avoir été contactée par l'Institut de Recherche des Droits Humains et le Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l'Homme, La Valley a dans sa réponse rejeté toutes ces allégations.

Résultat de recherche d'images pour "water katanga"

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Réponse
12 November 2018

Correspondance au sujet des prétendus droits des Communautés Locales de Lupembe et Shamako

Auteur: Simpliste Kituka Tambwe, Lubuli & Associés (Conseil de La Valley)

...Par ma plume, ma cliente vous fait savoir et vous prie de comprendre qu'elle ne fait et ne fera pas la politique, si ce n'est pas se vouer à ses activités  commerciales pour son bien être et aussi celui de la population environnante et pourquoi pas le développement de la communauté.

Et donc, il ne sert à rien de vous référer par abus du pouvoir, à vos relations avec des institutions nationale qu'internationale qui n'ont aucun rapport avec ma cliente au risque d'engager votre propre responsabiilté...

Contrairement à vos allégations, ma cliente qui est parmi les propriétaires des concessions sur la route Kasenga, en occupant légalement sa concession, elle n'a prétendument empêché à quiconque l'accès au cimetière, aux champs médicinales, ni encore moins à la source d'eau qui demeure accessible jusqu'à date, contrairement à vos déclarations...

Par ailleurs, ma cliente relève que vous lui avez quelque part dans vos correspondances précédentes, imputé gratuitement et sans aucune preuve, les actes d'intimidation, d'arrestation et de détention des VIllageaois contestataires, qui seraient commis sur ordre du Chef de Secteur par des Agents de l'Agence Nationale de Renseignements (ANR), des Militaires de la Garde Républicaine (GR).

Elle se réserve quant à ce, le droit de vous poursuivre personnellement...

Télécharger le document

Article
24 October 2018

Province du Haut-Katanga : l’entreprise La Valley accusée de violer les droits des communautés locales

Auteur: Agence d’Information d’Afrique Centrale

[L'entreprise La Valley,] une société, spécialisée dans le traitement et la commercialisation d'eau minérale [dans le Haut Katanga], mènerait ses activités sans tenir compte des droits des villageois dans la contrée où elle s'est installée...

Ces villageois exigent notamment d’accéder à la source d’eau potable de Kikanda, au cimetière, aux champs et à la petite forêt qui pourvoie aux plantes médicinales... 

« Par la construction de la clôture qui empêche d’accéder au cimetière, l’entreprise La Valley viole nos droits fondamentaux. Cet acte perturbe nos croyances et le respect dû à nos morts. Par ailleurs, nous ne savons plus organiser sereinement des cérémonies d’enterrement des nouveaux morts »  a expliqué le chef Shamako...

L'ONG, l'IRDH indique [avoir] adressé deux lettres à cette entreprise pour lui rappeler les faits. A l'en croire, « lesdites missives sont restées sans suite, confirmant ainsi les plaintes contre l’indifférence totale de l’entreprise, face à l’appel à son sens de responsabilité sociétale et au respect des droits de l’homme »...

Tout lire