Rép. Dém. du Congo: Impacts de l'exploitation minière sur la communauté au Katanga

Photo credit: Carter Center

Entre Aout 2010 et Novembre 2011, une équipe de chercheurs sous la direction du Centre Carter a réalisé une étude d'impact en matière de droits de l'homme des activités minières de Chemaf & Ruashi Mining sur les communautés locales au Katanga en utilisant L'outil EIDH Droits Devant.   

L'étude a "aidé les communautés à s'organiser et à adresser une pétition aussi bien à la société qu'à l'état en faisant usage d'un discours sur les droits de l'homme pour réclamer leurs droits face aux expulsions forcées et à la pollution environnementale. En conséquence, Chemaf a octroyé une certaine compensation aux personnes affectées, et Ruashi Mining a mis en place un mécanisme de gestion des plaintes pour que les populations locales puissent adresser leurs griefs à la société en cas d'impacts négatifs. De l'autre côté, l'administration centrale a mis en place une commission environnementale en charge d'enquêter sur la prétendue pollution de l'eau environnante et du sol. Enfin, certaines recommandations du rapport pour mieux protéger les communautés locales (concernant la consultation et les procédures de réinstallation) ont en fin de compte été incluses dans la révision du code minier". (Résumé du Manuel de formation Droits Devant).

Pour plus d'informations: Mines du Congo / Rapport complet (uniquement en Français)