Rép. dém. du Congo: La Société civile réitère son opposition à l’exploitation du pétrole dans les Virunga

Auteur: Olivier Kaforo, Le Potentiel (Rép. dém. du Congo), Publié le: 3 October 2018

"La Société civile réitère son refus à l’exploitation pétrolière dans les Virunga et la Salonga", 27 septembre 2018

Le gouvernement central et la Société civile environnementale n’émettent pas sur une même longueur d’ondes quant à l’exploitation du pétrole dans le parc de Virunga et celui de la Salonga. Si pour l’un l’exploitation du pétrole dans ces aires protégées permettra à la République démocratique du Congo d’accroitre ses richesses, pour l’autre par contre, l’exploitation du pétrole dans les parcs est un crime, car elle contribue à la destruction de l’écosystème...l’Alliance pour les moyens d’existence verts, un consortium d’Organisations de la Société civile du Nord-Kivu, a réitéré son refus face au projet d’exploitation du pétrole dans ces patrimoines de l’Unesco. La Société civile dit «  non à toute initiative visant à désaffecter ou déclasser les parcs nationaux des Virunga et Salonga ou une de leurs parties pour exploiter le pétrole au préjudice de l’humanité et des communautés locales en République démocratique du Congo »...Florence Sitwaminya a annoncé l’existence d’une pétition adressée au président de la République. Signée par plus de 23.000 personnes en l’espace de deux mois, la pétition s’inscrit dans le cadre de plaidoyer en faveur de la protection de l’écosystème dans l’Est de la RDC...Les habitants..ont exprimé à travers la pétition, leur réel engagement de contribuer à la protection de la nature et y tirer des bénéfices selon les prescrits des instruments juridiques nationaux et internationaux en matière de conservation de la nature. Ils reconnaissent les services éco systémiques innombrables dont l’humanité bénéficie depuis la création du monde jusqu’à nos jours à travers la sauvegarde dans leurs états actuels… », a-t-elle indiqué.Les habitants vivant autour de ces aires protégées souhaitent voir le gouvernement respecter ses engagements légaux en matière de conservation de la nature et considérer leur volonté de protéger ces patrimoines. Ils y tirent l’essentiel de leurs moyens de subsistance. Ils ne demandent rien d’autre que l’annulation de tout projet relatif à l’exploration et à l’exploitation du pétrole dans ces aires protégées dans les Virunga et la Salonga. Il y a trois mois, la République démocratique du Congo a officialisé son projet d’exploiter du pétrole dans le parc naturel des Virunga. Ce qui a suscité l’inquiétude des défenseurs de l’environnement.

..

Tout lire