Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Rép. dém. du Congo : Les constructeurs automobiles doivent s'assurer que leurs voitures électriques ne sont pas polluées par le travail des enfants

Crédit photo - Flickr - Julien Harneis

 
Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
30 September 2016

Voitures électriques : polluées par le travail des enfants ?

Auteur: Amnesty International

« Voitures électriques : polluées par le travail des enfants ? », 30 septembre 2016

Les grands constructeurs de voitures électriques doivent dire la vérité à leurs clients sur les mesures qu’ils prennent pour ne pas recourir au travail des enfants via leurs chaînes d’approvisionnement, et dénoncer ouvertement tous les abus qu’ils constatent, a déclaré Amnesty International...General Motors…et Tesla n’ont pas répondu à la demande que leur a adressée Amnesty International afin qu’ils fournissent la preuve de leur méthode d’identification et d’élimination des abus en matière de droits humains dans leur chaîne d’approvisionnement en cobalt...L’entreprise Renault a déclaré qu’elle répondrait à Amnesty International « le plus tôt possible », mais n’a pas fourni plus d’informations. Par contre, BMW et Fiat-Chrysler ont tous deux répondu de façon détaillée, mais en ne fournissant pas de preuve suffisante de leur respect des normes internationales applicables concernant les chaînes d’approvisionnement en minerais...Amnesty International demande également aux gouvernements d’adopter des lois obligeant les entreprises à mener des vérifications et à révéler publiquement les informations sur le lieu d’origine des minerais et leurs fournisseurs.

[Fait aussi référence à BYD, Daimler, Huayou Cobalt, LG Chem, Nissan, Samsung SDI and Volkswagen]

 

Tout lire

Article
29 September 2016

Réponses de BMW, Daimler, Fiat Chrysler & Volkswagen (en anglais)

Auteur: Réponses de BMW, Daimler, Fiat Chrysler & Volkswagen

[Fait aussi référence à LG Chem, Samsung, et Zhejiang Huayou Cobalt.]

Télécharger le document