Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/pour-passer-des-risques-et-conflits-à-la-paix-et-la-prospérité-les-droits-fonciers-communautaires-doivent-être-sécurisés-sans-délai-selon-un-nouveau-rapport#c152284

Rapport annuel RRI : La politique inclusive de gestion foncière du Sénégal saluée

Auteur: Alassane Aliou Mbaye, Le Soleil (Sénégal) , Publié le: 11 February 2017

L’Initiative des droits et ressources (RRI) a présenté...son rapport annuel 2016-2017 sur les principales causes des conflits fonciers et leurs incidences sur certains projets de développement en Afrique, en présence d’autorités étatiques. L’urgence de sécuriser les droits fonciers communautaires dans un monde en pleine mutation a été soulignée. Les efforts déployés par l’Etat du Sénégal, malgré quelques insuffisances, ont été également mis en évidence. L’Etat du Sénégal a engagé des réformes pour une meilleure gestion des ressources naturelles. La constitution adoptée, en 2016, aménage de nouveaux droits permettant aux citoyens de bénéficier de l’exploitation de ressources naturelles, tout en ayant l’obligation de veiller à leur protection contre toute exploitation qui nuirait à l’environnement...En Afrique de l’Ouest, l’agriculture de plantation est le plus puissant moteur de conflits. Le déplacement des communautés a été la cause principale de 70% des différends fonciers examinés. Les autres 30 % sont liés à des problèmes d’indemnisation. 60 % des conflits fonciers se sont soldés par des interruptions de travaux, impactant les bénéfices des entreprises et des investisseurs et 30 % ont généré des violences. C’est la raison pour laquelle, Andy White, coordinateur de la RRI s’offusque que l’Afrique soit un continent de territoires vides et disponibles, ouverts aux projets de développement. Il convient, selon lui, de reconnaître et de sécuriser les droits de propriété des populations locales pour produire un climat de sécurité pour les Etats, les investisseurs et les entreprises.

L’Initiative des droits et ressources (Rri) a présenté, hier, son rapport annuel 2016-2017 sur les principales causes des conflits fonciers et leurs incidences sur certains projets de développement en Afrique, en présence d’autorités étatiques. L’urgence de sécuriser les droits fonciers communautaires dans un monde en pleine mutation a été soulignée. Les efforts déployés par l’Etat du Sénégal, malgré quelques insuffisances, ont été également mis en évidence. - See more at: http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/61278-rapport-annuel-rri...

Tout lire