RDC : 11 ONG alertent sur les conditions de vie des mineurs confinés pendant la crise de COVID-19

Auteur: Amnesty International, Publié le: 3 July 2020

« RDC et COVID-19 : 11 ONG alertent sur les conditions de vie des mineurx confinés », 18 juin 2020.

Le 11 juin 2020, 11 organisations internationales et congolaises...ont adressé une lettre à 13 sociétés multinationales d'extraction de cuivre et de cobalt situées en République Démocratique du Congo (RDC) afin de prendre des mesures immédiates pour protéger les droits de milliers de travailleurs Congolais pendant la pandémie de Covid-19...Travailleurs et syndicats ont indiqué dans de nombreux cas que les travailleurs n’avaient pas le choix face à l’épidémie. Ils ont ainsi été informés...qu’ils devaient rester sur place et travailler ou perdre leur emploi...On estime ainsi que sur au moins six sites miniers, les travailleurs sont restés confinés depuis plus de deux mois...

« La situation actuelle ne doit pas être utilisée comme prétexte pour violer leurs droits et contourner vos responsabilités. » ont ainsi déclaré les 11 ONG...les travailleurs de certaines mines ont déclaré avoir reçu des rations de vivres et d’eau inadéquates, des couchages surpeuplés et des installations sanitaires insalubres...Des travailleurs ont également indiqué des horaires dépassant le cadre réglementaire maximal des huit heures par jour et cela sans rémunération supplémentaire...La lettre adressée aux sociétés minières peut être consultée ici.

[Lettre signée par Amnesty International, Human Rights Watch, Rights and Accountability in Development (RAID), Action Contre l'Impunité pour les Droits Humains (ACIDH), Action pour la Défense des Droits Humains (ADDH), African Resources Watch (AFREWATCH), Cadre Provincial de Concertation de la Société Civile du Lualaba, Centre d'Action Juridico-Judiciare (CAJJ), Centre Arrupe pour la Recherche et la Formation (CARF), Initiative pour la Bonne Gouvernance et les Droits de l'Homme (IBGDH), Secrétariat des Syndicats IndustriALL de la CDT – RDC]

Tout lire

Entreprises concernées: Chemaf (part of Shalina Group) Tenke Fungurume (joint venture China Molybdenum, BHR Partners, Gécamines)