Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Recours collectif aux Etats-Unis contre Apple, Dell, Google, Microsoft et Tesla pour avoir contribué à l’exploitation d’enfants dans les mines de cobalt de RDC

Mining in Kailo_credit Julien Harneis

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
18 December 2019

Enfants employés dans des mines : Glencore dément toute implication

Auteur: Agence d'Information d'Afrique Centrale

Glencore indique, dans son communiqué, avoir pris note du procès intenté devant un tribunal américain par IRAdvocates, le 15 décembre, concernant le travail des enfants dans l'extraction artisanale de cobalt en République démocratique du Congo (RDC). La société dit ne pas être concernée par cette poursuite, n'achetant ni ne transformant le  cobalt ou le cuivre extrait artisanalement, encore moins le commercialise...

« Nous offrons nos condoléances et notre sympathie aux familles et aux enfants blessés ou tués à la suite d'activités minières artisanales. Nous ne tolérons aucune forme de travail des enfants, forcé ou obligatoire dans notre chaîne d'approvisionnement. Nous soutenons et respectons les droits de l'homme d'une manière compatible avec la Déclaration universelle des droits de l'homme », fait savoir Gleencore...

Néanmoins, la société reconnaît que l'exploitation minière artisanale est répandue en RDC et présente des risques, en particulier pour les enfants. Pour sa part, dans le cadre de sa stratégie plus large en tant qu'entreprise citoyenne responsable dans le pays, elle affirme s'être engagée avec le gouvernement et d'autres parties prenantes pour trouver une solution durable à cette situation...

Pour Glencore, la plainte déposée fait référence à un certain nombre de concessions comme lieux de blessures ou de décès, dont certaines sont faussement déclarées être contrôlées et exploitées par KCC. Ainsi, explique l'entreprise, les concessions Lac Malo et Kamilombe ne sont ni détenues ni contrôlées par KCC...

Tout lire

Article
16 December 2019

Apple poursuivie pour exploitation d’enfants dans les mines de cobalt

Auteur: Jennifer Mertens, Le Soir (Belgique)

[Apple] fait l’objet d’un recours collectif regroupant plusieurs plaignants de République démocratique du Congo. Il a été déposé aux États-Unis et concerne également Google, Tesla, Dell et Microsoft.

Selon les plaignants, ces grands noms du monde de la tech ont contribué à l’exploitation d’enfants dans les mines de cobalt en connaissance de cause. Ces entreprises savaient – selon les plaignants – que le cobalt qu’elles achetaient pour fabriquer leurs batteries au lithium-ion était extrait par des enfants...

Les plaignants espèrent obtenir des compensations financières pour les mineurs, ainsi que des soins médicaux appropriés financés par ces grandes entreprises américaines...

Selon Amnesty International, il serait particulièrement difficile de remonter la chaîne d’approvisionnement du cobalt pour savoir d’où il provient. Une opacité qui arrange bien les Big Tech...

Tout lire

Article
16 December 2019

Un recours collectif a été déposé contre Apple, Google, Dell, Microsoft et Tesla pour le travail des enfants sur le cobalt en Afrique

Auteur: Jambon Burst

IRAdvocates a déposé un recours collectif fédéral au nom de 14 demandeurs de biche qui sont soit les tuteurs d'enfants tués dans un tunnel ou un mur s'effondre lors de l'extraction de cobalt en République démocratique du Congo («RDC») ou d'enfants qui ont été mutilés dans de tels accidents...Le boom technologique a provoqué une explosion de la demande de cobalt, mais...[il] est extrait en RDC dans des conditions extrêmement dangereuses...par des enfants payés un dollar ou deux par jour pour fournir du cobalt pour les gadgets coûteux faits par certaines des entreprises les plus riches du monde.

Le procès nomme Apple, Alphabet (Google), Dell, Microsoft et Tesla en tant que défendeurs. Les demandeurs ont des preuves que ces sociétés en particulier ont aidé et encouragé les mines qui ont abusé et profité de forcer les demandeurs et d'autres enfants à extraire du cobalt dans des conditions qui ont entraîné leur mort ou des blessures graves et invalidantes. L’équipe de recherche des demandeurs continue d’enquêter sur d’autres sociétés technologiques et automobiles et prévoit d’ajouter d’autres sociétés au procès...

L'avocat principal des demandeurs, Terry Collingsworth, a déclaré: "Nous ferons tout notre possible pour obtenir rapidement justice pour les enfants que nous représentons. Au cours de mes 35 années en tant qu'avocat des droits de l'homme, je n'ai jamais vu un tel abus extrême d'innocents."...

Tout lire