Renégociation des contrats miniers : et si la Guinée s’inspirait du modèle libérien ?

Auteur: Guineenews, Publié le: 28 February 2011

Tous les observateurs avaient froncé les sourcils sur le fait que Jean Marie Doré et la Guinée puissent se faire avoir aussi facilement par un spéculateur aux moyens limités [BSGR (BSG Resources, filiale de Beny Steinmetz Group)] qui se tape autant de milliards sur le dos d’un pauvre pays sans repères...Faut-il souligner que Global Alumina avait aussi revendu une partie de ses intérêts à BHP Billiton sans que l’État guinéen n’en tire aucun profit…Le président de la République...exige de revoir tous les contrats ; de faire passer tous les minerais par Conakry ; d’obtenir une plus grande participation de l’Etat aux entreprises minières, etc…[Les] Libériens…exigent de Vale la construction d’un chemin de fer trans-libérien, d’un port, et la rénovation d’une centrale électrique…[Les] analystes miniers dont nous avons interrogés, se demandent si la Guinée ne pourrait-elle pas s’inspirer du modèle libérien…Ce qui suppose, des négociations responsables basées sur gagnant-gagnant, le principe sacro saint en matière d’investissement. [Fait également référence à Vale, Rio Tinto, Chinalco, Areva, ArcelorMittal, London Mining et African Minerals]

Tout lire

Entreprises concernées: African Minerals Arcelor Mittal Beny Steinmetz Group BHP Billiton BSG Resources (part of Beny Steinmetz Group) London Mining Orano (formerly Areva) Rio Tinto Vale