Royaume-Uni : Une filiale d'une entreprise française est mise en cause dans l'incendie de la tour Grenfell

Auteur: Olivier Petitjean, Observatoire des Multinationales, Publié le: 6 June 2018

« Incendie de la tour Grenfell à Londres : une filiale de Saint-Gobain sur le banc des accusés », 22 mai 2018

Revenant sur l'incendie meurtrier de la tour Grenfell à Londres en juin 2017, la BBC met en cause la responsabilité directe de Celotex, filiale du groupe français Saint-Gobain. L'entreprise aurait sciemment fourni un matériel isolant inadapté et dangereux, qui n'avait pas passé les tests de sûreté nécessaires...Selon les journalistes britanniques, Celotex aurait ajouté des retardants de flamme à son produit, un isolant de mousse plastique, pour lui faire passer les tests de sûreté, mais l'aurait vendu dans une version plus inflammable. Cet isolant émet des vapeurs toxiques lorsqu'il brûle, et ce sont ces vapeurs qui auraient, selon la BBC, causé la mort de la plupart des 72 victimes...Selon la BBC, Celotex aurait même sciemment vendu son produit tout en ayant connaissance de ces risques. Ce qui pourrait engager sa responsabilité pénale...Celotex n'a pas apporté de démenti formel à ces allégations, déclarant s'en remettre à l'enquête en cours et collaborer pleinement avec la justice.

Tout lire

Entreprises concernées: Saint-Gobain