Russie : Une femme officier de navigation poursuit en justice Samara River Passenger Enterprise pour discrimination fondée sur le sexe

Auteur: Amnesty International France, Publié le: 6 September 2017

« Russie. Une femme souhaitant devenir capitaine de navire va contester en justice des dispositions sexistes du droit du travail », 4 septembre 2017

Un procès qui s'ouvre ce jeudi 31 août, dans le cadre duquel une officière de navigation de 31 ans poursuit une compagnie de navigation russe qui a refusé de l'embaucher en tant que capitaine de navire, constitue une remise en cause historique des dispositions sexistes dépassées du droit du travail russe, a déclaré Amnesty International.

En 2012, [Svetlana Medvedeva] a présenté sa candidature à un poste de capitaine de navire proposé par Samara River Passenger Enterprise, mais cette société, qui avait initialement consenti à l'embaucher, est ensuite revenue sur sa décision, en raison de dispositions restrictives du droit du travail qui empêchent les femmes d'accéder à plus de 400 professions...

Le 25 février 2016, le Comité [des Nations unies pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes] s'est prononcé en faveur de Svetlana Medvedeva et a appelé les autorités russes à lui accorder une indemnisation adéquate et à lui faciliter l'accès aux emplois pour lesquels elle est qualifiée.

En juillet 2017, la Cour suprême de Russie a statué que l'affaire devait être rouverte. Le procès débute aujourd'hui devant le tribunal de district de Samara...

Tout lire