Sénégal: Le Chef de l'Etat demande aux ICS de mieux tenir compte des besoins des populations locales, notamment l'emploi des jeunes et l'accès à l'eau

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
16 December 2016

Foncier : Darou Khoudoss en colère après les ICS

Auteur: Senewebnews (Sénégal)

Récupérer leurs terres, bénéficier de la construction d’un forage, d’un lycée moderne et le recrutement des jeunes de la localité dans les entreprises minières. La liste des doléances des populations de Darou Khoudoss dans le département de Tivaouane, est loin d’être exhaustive. Elles ont étalé leurs griefs face à la presse, en prélude à la venue, ce vendredi à Mboro, du chef de l’Etat qui inaugure la centrale de charbon de Mboro...« Ils veulent nous interdire de parler. Nous ne sommes pas dans une dictature. Nous faisons partie de la population et nous souffrons. Il faut que l’on dise au Président de la République ce qui se passe ici », fulmine le porte-parole des frustrés de Darou Khoudoss, une localité qui demande aussi l'accès à l'eau et  l'électricité...il en rajoute une couche et charge les Industries chimiques du Sénégal (ICS) qui ne joueraient pas franc jeu avec les populations. « Si par le passé, la Compagnie sénégalaise des phosphates de Taiba a indéniablement marqué de son empreinte les mentalités, force est de constater qu’il y a un net recul avec les ICS dans l’accompagnement des populations, avec notamment la dégradation de l’environnement via les activités d’extraction et de transformation », relève-t-il...Omar Diop, président des agriculteurs de la localité embouche la même trompette et parle de spoliation des terres, par les ICS. « Nous sommes près de 4000 personnes qui avaient des champs aux alentours des ICS. Mais, nous sommes aujourd’hui au chômage, car nous n’avons plus de terres à cultiver » déplore l’agriculteur.

Tout lire

Article
16 December 2016

Mboro: « La nouvelle centrale électrique assurera l’autonomie des Ics»

Auteur: Senewebnews (Sénégal)

La nouvelle centrale électrique des Industries chimiques du Sénégal (ICS) a été inaugurée ce vendredi. De 20 Mw, elle a été conçue pour 22 milliards de francs Cfa par Indorama, le repreneur des ICS, dans l’optique de rendre leur usine totalement autonome sur le plan énergétique. Mais, l’entreprise qui n’aura pas besoin de la totalité des 20 Mw pour sa consommation personnelle, injectera une partie de la production de la centrale dans le réseau de la Senelec, avec qui elle a signé un contrat de cession...Le Président de la République a invité les responsables de la société, à poursuivre les efforts en faveur des populations de Darou Khousoss et des localités environnantes dans la fourniture d’eau, dans l’accompagnement pour le maraîchage et surtout pour l’emploi des jeunes résidant dans les localités environnantes.

Tout lire

Article
17 December 2016

Commandes annuelles aux entreprises sénégalaises : Les ICS, premier du secteur minier

Auteur: El Hadj Mouhamadou Sagne, Le Soleil (Sénégal)

Il a ajouté que nul n’ignore que les ICS sont l’une des principales sociétés exportatrices du Sénégal et apportent, par ce biais, d’importantes recettes en devises au pays. Et, on ne saurait occulter les 1.586 emplois permanents représentants une masse salariale de 16.208 millions de FCfa et des impôts sur salaires de 3.300 millions FCfa sans compter les milliers d’autres emplois générés directement ou indirectement par les Ics. Au plan social, le Pdg a annoncé également le soutien constant apporté aux populations environnantes en vue de les aider à satisfaire les besoins les plus vitaux comme l’eau à travers un approvisionnement gratuit de 30.000 personnes soit l’équivalent d’une ville entière. La société intervient aussi dans l’éducation, la santé le sport, entre autres. Le maire de Darou Khoudoss, Magore Kane a souhaité que ces secteurs soient renforcés. Aussi, a-t-il évoqué devant le président de la République, la question de l’emploi des jeunes qui reste une préoccupation majeure dans la zone. Les responsables d’Indorama ont annoncé le recrutement, sous peu, d’une trentaine d’ingénieurs sénégalais fraichement diplômés des grandes écoles en plus du recrutement d’autres catégories qui sont en cours d’évaluation.

Tout lire

Article
17 December 2016

Inauguration de sa centrale électrique : Les Ics prennent leur indépendance

Auteur: Le Quotidien (Sénégal)

Les Industries chimiques du Sénégal (ICS) ont obtenu...leur autonomie énergétique. Le chef de l’Etat a procédé à l’inauguration de la centrale électrique de l’entreprise située à Mboro, dans la région de Thiés...D’une capacité de 20 mégawatts pour un coût global d’environ 22 milliards de francs Cfa, cette nouvelle centrale va...dorénavant..approvisionner les mines de l’entreprise en électricité «sans interruption», en lieu et place des arrêts jadis observés entre 19 heures et 23 heures pour faute d’électricité...Le Président a invité également l’entreprise à persévérer dans le recrutement de la main d’œuvre locale, l’aide aux populations environnantes dans les secteurs de la santé, l’eau, l’éducation, le sport, dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise...En réponse à ces recommandations du chef de l’Etat, le président du groupe Indorama, repreneur principal des ICS, a tenu un discours rassurant. Après avoir magnifié la contribution de son groupe pour le redressement des ICS depuis 2014, M. Lohia a confirmé qu’ils « recruteront sous peu près de 30 ingénieurs sénégalais fraichement diplômés des grandes écoles. Et les recrutements dans les autres catégories sont en cours d’évaluation »...Il révèle aussi, que les ICS comptabilisent 1 586 emplois permanents représentant une masse salariale de 16 millions 208 mille francs Cfa et des impôts sur salaires de 3 mille 300 millions de francs Cfa, mais également, des milliers d’emplois directs et indirects.

Tout lire

Article
17 December 2016

Les ICS réceptionnent une centrale de 20 megawatts

Auteur: Ndeye Aminata Cissé, Sud Quotidien (Sénégal)

Le Président de la République a procédé...à l'inauguration de la centrale électrique des Industries chimiques du Sénégal (ICS), situé à Mboro, dans le département de Tivaoune. Pour un coût d’environ 22 milliards de francs Cfa, cette centrale électrique de 20 mégawatts, va permettre à l'usine d'être totalement autonome en matière de fourniture d'électricité...[Le Président]...invite les acteurs à veiller, plus que par le passé, au maintien et au renforcement des actions engagées pour l’emploi local, particulièrement à la mine, au travail équitable et juste, à la question liée au nombre d’expatriés. Aussi a-t-il exhorté les responsables à la consolidation de l’expertise sénégalaise dans le domaine des mines et autres métiers connexes, à la protection de l’environnement, au développement de la responsabilité sociétale dans des secteurs prioritaires comme la santé, l’éducation et le sport...« Avec 60 milliards de francs Cfa de commandes annuelles aux entreprises sénégalaises, les ICS dépassent de loin toutes les autres entreprises du secteur minier. On ne saurait occulter les 1586 emplois permanents, représentant une masse salariales de 16,208 millions de francs Cfa et des impôts sur salaires de 3,300 millions de francs Cfa, sans compter les milliers d'emplois générés directement ou indirectement», a-t-il laissé entendre. Pour finir, M. Lohia confirme que les ICS recruteront, sous peu, près de 30 ingénieurs sénégalais fraichement diplômés des grandes écoles.

Tout lire

Article
17 December 2016

Macky Sall à l’inauguration de la nouvelle centrale électrique : « Faire des ICS un des champions du développement industriel inclusif et durable »

Auteur: El Hadj Mouhamadou Sagne, Le Soleil (Sénégal)

Le chef de l’Etat, Mack Sall, a inauguré, hier, à Darou Khoudoss, la nouvelle centrale électrique des Industries chimiques du Sénégal (ICS). Une centrale de 20 MW qui a coûté 22 milliards de FCfa...Il a exprimé son ambition de faire des ICS un des champions du développement industriel inclusif et durable, objectif phare du Plan Sénégal émergent (Pse). Il s’est aussi félicité des acquis déjà enregistrés depuis la recapitalisation de l’entreprise avec l’entrée du groupe « Indorama » dans le capital...Le chef de l’Etat a invité les responsables de la société, à poursuivre les efforts en faveur des populations de Darou Khoudoss et des localités environnantes dans la fourniture d’eau, dans l’accompagnement pour le maraîchage et surtout pour l’emploi des jeunes résidant dans les localités environnantes...Depuis le carrefour de la ville qui mène au site d’implantation des unités industrielles, une foule nombreuse s’est massée le long de l’artère pour ovationner le Président Sall et lui témoigner toute sa satisfaction des nombreux investissements réalisés dans la zone dans les secteurs de l’éducation, des infrastructures routières (pistes), l’hydraulique, la santé et l’électrification  rurale...Il a demandé à la société des phosphates de jeter « un regard attentif » aux doléances des populations notamment dans les domaine de l’emploi et de l’hydraulique surtout, pour leur permettre d’exercer convenablement leurs activités agricoles et horticoles. [Fait référence à la Banque européenne d’investissements (Bei) et la Banque ouest-africaine de développement (Boad)].

Le chef de l’Etat, Mack Sall, a inauguré, hier, à Darou Khoudoss, la nouvelle centrale électrique des Industries chimiques du Sénégal (Ics). Une centrale de 20 MW qui a coûté 22 milliards de FCfa. - See more at: http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/59076-macky-sall-e-l-ina...

Tout lire