Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Sénégal : Les éleveurs s'opposent à l'implantation du projet agro-industriel de Senhuile dans leur localité

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
26 September 2014

Sénégal : Le groupe Tampieri, principal actionnaire de Senhuile, embauche un nouveau médiateur culturel et relance le dialogue avec les communautés locales

Auteur: Peuples Solidaires et Actionaid (France)

"Accaparement de terres au Sénégal : notre Appel Urgent facilite l’ouverture du dialogue avec l’entreprise"

En février 2014, Peuples Solidaires lançait un Appel Urgent contre un projet d’accaparement de terres menaçant 37 villages et plus de 9 000 personnes, adressé au groupe italien Tampieri, principal actionnaire de l’entreprise Senhuile SA, responsable du projet au Sénégal. Suite à cette mobilisation, des représentants du Tampieri Financial Group ont accepté de rencontrer des délégués d’ActionAid, notre fédération internationale. Lors de la rencontre...ActionAid a remis à M. Giovanni Tampieri, directeur général du groupe, plus de 60 000 signatures recueillies par Peuples Solidaires-ActionAid France et les ActionAid d’autres pays. Les représentants de l’entreprise ont affirmé avoir embauché un nouveau médiateur culturel et avoir relancé le dialogue avec les communautés locales. Ils ont accepté de mettre en œuvre un véritable processus de consultation des communautés locales, y compris avec le Collectif des 37 villages du Ndiael affectés par le projet, comme nous le demandions dans notre Appel. « Il est inadmissible que l’entreprise se soit tout bonnement emparée de terres dont dépendent des milliers de personnes sans aucune consultation ou prise en compte des impacts. Nous prenons en compte la volonté de Tampieri Financial Group de rencontrer le Collectif des 37 villages et nous attendons que l’entreprise publie une feuille de route de consultations appropriées. La seule bonne décision que puisse prendre Tampieri est de mettre fin au projet et rétablir les droits fonciers des communautés », a commenté Luca De Fraia pour ActionAid..

Tout lire

Réponse
13 May 2014

Réponse de Senhuile aux inquiétudes exprimées par les communautés locales

Tout lire

Réponse
13 May 2014

[PDF] [Senhuile répond aux inquiétudes soulevées par son projet agro-industriel implanté dans la communauté rurale de Gnith, Sénégal]

Auteur: Senhuile S.A., Dakar (Sénégal)

L'objectif du projet Agro-Industriel est d'assurer un rendement agricole élevé, tout en respectant l'environnement, mais aussi en prêtant attention à l'amélioration de la situation sociale des communautés rurales intéressées et impliquées dans le projet; donc au développement socio-économique de tous les villages concernés. Nous voulons apporter quelques éclaircissements sur certains points qui ont été relevés par les médias et par les organes d'information de manière générale...Concernant les événements malheureux survenus à Fanaye en Octobre 2011 que nous déplorons fortement, nous tenons à préciser qu'ils se sont produits au niveau des bureaux de la Communauté Rurale de Fanaye lors d'une réunion interne sur la répartition des budgets. Aucun agent ni représentant de Senhuile n'y était présent... [Concernant]...la mort par noyade des 03 enfants, nous voulons aussi préciser que ce drame est survenu en dehors des périmètres de Senhuile...Aucun drame de ce genre ne s'est produit au niveau des canaux de Senhuile...nous assurons qu'à ce jour aucun village ni amont n'a été déplacé par Senhuile. Notre projet n'envisage pas la délocalisation des populations. En outre, Senhuile attribue à chaque famille impactée par le projet, 0,3ha de terre entièrement aménagée et irriguée à ses frais. Ces familles peuvent aussi bénéficier de notre aide pour l'accès aux semences et aux intrants.

Tout lire

Article
22 April 2014

Sénégal, Senhuile SA relance le débat sur l’accaparement des terres

Auteur: La Voix de l'Amérique

L’accaparement des terres en Afrique est toujours d’actualité, notamment au Sénégal, où un collectif d’ONG dénonce la mainmise d’une société sénégalo-italienne, Senhuile SA, sur la réserve naturelle de Ndiael. Senhuile SA s’était vue accorder 20.000 hectares de la réserve par l’Etat sénégalais...Les habitants de 37 villages contestent le projet, disant qu’il les prive d’accès à leurs pâturages et aux sources de nourriture, d’eau et de bois de chauffage..le projet était au départ prévu dans la communauté rurale de Fanaye...[a été]...suspendu devant l’opposition des populations locales, plusieurs personnes étant soit mortes, soit blessées lors de manifestations contre le projet. « Suite à ces évènements, le président a délocalisé le projet, donc a trouvé 20.000 hectares...[dans] une réserve naturelle, donc sous le contrôle de l’Etat, et sur lesquelles les populations locales n’avaient pas de titres officiels » explique Frederic Mousseau...[de l’institut Oakland]...cette réserve sert depuis plusieurs décennies à des populations d’éleveurs qui en tirent leur subsistance : accès à l’eau, aux pâturages, accès au bois, à toutes sortes de nourritures et produits naturels. « Aujourd’hui, en donnant ces terres à cette entreprise, on n’utilise pas des terres qui sont sous titres de propriété de villageois, mais on utilise bien les terres dont dépendent plus de 9.000 personnes, dont 30 villages », ajoute M. Mousseau.

Tout lire

Article
24 February 2014

Sénégal : 37 villages de Ndiaël privés de leurs terres

Auteur: Peuples Solidaires et d’autres partenaires

9 000 personnes de 37 villages affectés, plus de 26 000 hectares de terres protégées accaparées : au Sénégal, l’entreprise Senhuile SA dépossède des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants de leur unique ressource pour vivre, leurs terres. Pas de prise en compte des droits des populations locales, un accaparement de terres honteux, une mise en péril directe de la sécurité alimentaire des habitant-e-s de la région de Ndiaël : la liste est longue ! Aidez-nous à mettre un terme à ce projet scandaleux : ne laissons pas le champ libre à Senhuile- Sénéthanol!...Aujourd’hui, la majorité des habitant-e-s de la région de Ndiaël au nord du Sénégal s’opposent au projet Senhuile-Sénéthanol qui les prive d’une partie de leurs terres et de leurs moyens de subsistance. La sécurité alimentaire de 9 000 habitant-e-s de la zone concernée par le projet est sérieusement menacée par cette entreprise sénégalo-italienne. Cet accaparement de terres ne respecte pas les droits des populations locales. Il faut arrêter ce projet...« Si le projet reste ici, nous serons obligés de quitter notre village » [déclare un habitant].

Tout lire

Article
3 January 2014

Senhuile-Senethanol - entre opposition radicale et espoirs déçus : Les éleveurs déterminés à s’y opposer [Sénégal]

Auteur: Cheikh Lamane DIOP, Sud Quotidien (Sénégal)

Le projet agro-industriel Senhuile-Sen-éthanol...continue d'être décrié par les populations de la communauté rurale de Gnith, les pasteurs en particulier, qui entendent s'opposer de toutes leurs forces, aux aménagements en cours...Après plusieurs mois de conflits marqués par des heurts avec les forces de l'ordre, des arrestations et procès, l'opposition au projet ne faiblit pas...le Cadre national de concertation des ruraux (CNCR), la Fédération des organisations non gouvernementales du Sénégal (FONGS) et ENDA Pronat [sont] venus à l'écoute de leurs préoccupations dans le cadre de leur plan de lutte contre l'accaparement des terres. Son implantation avortée dans l’arrondissement de Fanaye a été sanglante avec la mort de deux individus et une dizaine de blessés...La délocalisation forcée du projet au niveau de la réserve de Ndiael...n’en est pas moins tragique...le président du Collectif des opposants à l’entreprise Senhuile-Senéthanol, rappelle qu’ici « nous vivons exclusivement de l’élevage. Tout ce que nous réalisons ici...c’est grâce à l’élevage »...« Les gens de Senhuile discutent avec d’autres personnes et non pas avec nous qui habitons le site », renchérit [un autre éleveur].

Tout lire