Second Sommet "Powering Africa": la société civile africaine appelle les gouvernements à développer des solutions énergétiques propres et respectueuses des droits des communautés

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Document
28 January 2016

Déclaration de la société civile africaine en marge du 2e Sommet Powering Africa

Auteur: Société civile africaine

D’après le rapport 2014 de l’ USAID Power Africa annual report, “il y 1.2 milliards de personnes sur la terre vivant cette situation et la moitié d’entre elles vivent en Afrique Sub-saharienne. Dans cette région, le taux moyen d’accès à l’électricité est de 30%. En outre, selon le Président de la Banque Africaine de Développement qui s’exprimait cette semaine sur la question  “Plus de 645 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité – et 700 millions sont privés d’énergie propre pour cuire les aliments, dont 600,000 meurent chaque année à cause de pollutions internes liées à l’usage de combustibles provenant de la biomasse pour faire la cuisine. Ceci pour un continent qui compte pour 16% de la population mondiale et dont 53% de toute cette population ne disposant pas d’électricité dans le monde.”...l’Afrique dispose d’assez de soleil, de potential hydro-électrique...pour régler ces défis...les dirigeants africains...auront une excellente opportunité d’interagir avec...des représentants de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement et de la nouvelle banque de développement des BRICS...les organisations ci-dessous, membre de la société civile afrricaine...appellent les banques comme la Banque Mondiale et la nouvelle banque de développement des BRICS à se doter de solides protections sociales et environnementales, capables de protéger les communautés vivant dans les zones de mise en oeuvre des projets...qu’elles financent...exigent enfin des organisateurs et participants de ce sommet ...la [promotion] des solutions énergétiques qui...répondent aux besoins de développement des populations pauvres et vulnérables...et respectent tous les droits humains de ces dernières...l’implication et la participation de la société civile et des communautés locales dans la discussion sur le développement des projets par le biais de consultations obligatoires. 

 


Télécharger le document

Document
+ English - Cacher

Auteur: African civil society

According to USAID Power Africa’s 2014 annual report, “there are 1.2 billion people on earth who live this reality, and half of them live in sub-Saharan Africa. Throughout the region, access rates average approximately 30%. Among the 20 countries with the highest deficits in access to electricity, twelve are in sub-Saharan Africa”. Further, the African Development Bank’s President stated this week  that “Over 645 million Africans do not have access to electricity - and 700 million go without access to clean cooking energy, with 600,000 dying each year from indoor pollution from reliance on biomass for cooking. A continent that accounts for 16% of the world's population has 53% of all the total population without electricity in the world.”...Africa is blessed with enough solar, hydro power potential...to address these challenges...African leaders who will be attending the event will have an excellent opportunity to engage with public and private investors including representatives from the World Bank, the International Finance Corporation (IFC), African Development Bank (AfDB), and the BRICS New Development Bank (NDB)...the undersigned African civil society organizations hereby express their concerns about the choice of technology for “powering Africa” and challenge the participants at the Summit, especially African Ministers, the US government, the World Bank, USAID, IFC, AfDB, and BRICS NDB, to ensure that discussions around this meeting take into account, poor and marginalized people’s access to clean energy, and critical issues of climate change and human rights, including the rights of indigenous peoples...Call upon African governments to improve environmental and social assessment policies to effectively address impacts of projects on local communities...Ensure involvement and participation of civil society and local communities in decisions around the development of energy projects and include them in the funding process through consultations.  

 


Télécharger le document