Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Sida : un labo permet l'accès de pays pauvres à des génériques

Auteur: Marie Kostrz, Rue89 [France], Publié le: 13 July 2011

Une centaine de pays pauvres vont enfin pouvoir accéder aux thérapies VIH à bas prix. Le laboratoire californien Gilead a accepté de confier les droits d'une partie de ses brevets à des fabricants de génériques. Un tournant dans le traitement du sida, si d'autres laboratoires suivent son exemple. Gilead est le premier laboratoire à intégrer la fondation suisse Medicines Patent Pool, « communauté de brevets » créée en 2010 par Unitaid, qui négocie les prix des traitements contre le VIH, le paludisme et la tuberculose pour les pays les plus pauvres...Bruno Spire, président d'Aides, espère que cette révolution va inciter les autres laboratoires à rejoindre le « patent pool », notamment Johnson & Johnson ou Merck...

Tout lire

Entreprises concernées: Gilead Sciences Johnson & Johnson Merck