Suisse : L’examen de l’initiative populaire « Multinationales responsables » est une occasion unique pour obliger les entreprises à protéger les droits de l’homme et l’environnement, selon une ONG

Auteur: Juliane Kippenberg, Human Rights Watch, dans Le Temps (Suisse), Publié le: 14 February 2019

"L’initiative « Multinationales responsables », une occasion en or pour le secteur aurifère", 12 février 2019

Dans les prochaines semaines, le Conseil des Etats doit répondre à une question importante: les entreprises suisses devraient-elles être tenues d‘introduire des mesures de protection des droits humains et de l’environnement dans leurs opérations au niveau mondial? Les entreprises s’approvisionnent souvent en matières premières et produits en provenance de pays lointains, ce qui engendre pour elles le risque de se retrouver impliquées dans des violations des droits humains. La chaîne d’approvisionnement de l’or en est un exemple: régulièrement, des atteintes aux droits humains dans le secteur aurifère sont révélées. Un rapport du gouvernement suisse a récemment confirmé que l’industrie minière aurifère pose des risques importants...

La Suisse a maintenant la possibilité de rendre les entreprises de tous les secteurs responsables de leurs actions. En juin 2018, le Conseil national a décidé d’obliger les grandes sociétés à s’assurer que leurs activités à l’étranger respectent les droits humains et la protection de l’environnement. Pour se conformer à cela, les entreprises doivent faire preuve de diligence raisonnable en matière de droits humains. Dans des circonstances graves, les entreprises peuvent également être tenues responsables des actes de leurs filiales. Cette décision a été prise en réponse à une initiative de la société civile en faveur d’une loi sur la responsabilité des entreprises, sous forme d’un contre-projet. Il reflète des éléments clés proposés par l’Initiative multinationales responsables, même s’il va moins loin sur certaines questions...

Tant que les gouvernements laisseront aux entreprises le soin de prendre des mesures volontaires, la diligence raisonnable des entreprises en matière de respect des droits humains restera l’exception.

[Fait aussi référence à Chopard, Harry Winston (filiale de Swatch), Rolex]

Tout lire

Entreprises concernées: Chopard Harry Winston (part of Swatch) Rolex Swatch