Syngenta promet d’augmenter ses efforts pour répondre au changement climatique et annoncera des objectifs après discussion avec les parties prenantes

Auteur: Rachel Richterich, Le Temps (Suisse) , Publié le: 8 April 2019

« Syngenta veut sauver la planète. Enfin, peut-être», 8 avril 2019 

...[Syngenta] va « accélérer ses efforts » pour répondre à ces enjeux, comme il l’affirme lundi dans un communiqué…

Syngenta va-t-il abandonner la fabrication de pesticides ? « Cesser la vente de certains produits extrêmement dangereux serait un premier pas essentiel », souligne Géraldine Viret de Public Eye. L’ONG a notamment dénoncé l’implication du Polo dans une vague d’intoxications survenue en 2017 en Inde, un insecticide de Syngenta interdit depuis dix ans en Suisse. Idem pour le Paraquat, classé produit toxique par la Confédération, qui demeure commercialisé dans certains pays.

Visiblement l’abandon de ces produits n’est pas pour tout de suite. Fidèle à sa rengaine, « Syngenta est résolument convaincu de la sécurité́ de ses produits, soumis à une règlementation rigoureuse »...

Se disant cependant «à l’écoute» – peut-être sous l’effet de l’amende de 81 millions qui a frappé son concurrent Monsantocondamné pour la dangerosité du RoundUp? –, la multinationale consent à « œuvrer à la réduction du niveau de résidus dans les cultures ». C’est donc ça la nouveauté.

Réduire de combien? En combien de temps? «Nous définirons des objectifs après discussion avec les différentes parties prenantes et les annoncerons plus tard cette année», répond au Temps une porte-parole de Syngenta...

Tout lire

Entreprises concernées: Syngenta