Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/niger-les-autorités-ferment-les-sièges-dorange-et-dairtel-pour-non-paiement-dimpôts-les-deux-entreprises-rejettent-les-montants-avancés-mais-acceptent-de-négocier#c180264

Télécoms : au Niger, le siège d'Orange mis sous scellé pour non-paiement d’impôts

Auteur: Aboubacar Yacouba Barma, La Tribune Afrique (Maroc), Publié le: 30 November 2018

Orange est de nouveau dans la tourmente au Niger...Des agents des impôts ont débarqué...au siège local d'Orange à Niamey et ont aussitôt procédé à la mise sous scellé de ses différents services pour non-paiement d'impôts. La direction de l'opérateur...confirme qu'à la suite « d'un redressement fiscal contestable d'un montant de plus de 22 milliards FCFA, la Direction générale des impôts du Niger a ordonné, ce 29 novembre 2018, dans un très court délai après la notification du redressement, la fermeture des locaux à usage professionnel pour non-paiement d'impôt d'Orange Niger ». Orange Niger s'est dit, par ailleurs, « particulièrement étonnée de cet empressement de l'administration et regrette la brutalité de telles mesures, compte tenu en particulier des montants exorbitants réclamés, qui représentent près de 50% du chiffre d'affaires d'Orange Niger, alors même que depuis sa création elle a toujours entretenu un dialogue constructif avec les autorités ». L'opérateur...ajoute qu'il compte exercer toutes les voies de recours qui lui sont ouvertes devant les tribunaux, « en particulier pour sauvegarder la continuité de l'entreprise, gravement menacée par ces décisions unilatérales et disproportionnées »...« Depuis le démarrage de ses activités en 2008 et jusqu'à date, Orange Niger s'est toujours acquitté de ses obligations fiscales (d'impôts, taxes et redevances) conformément aux lois et textes en vigueur au Niger comme le confirment les attestations de régularité fiscale délivrées par la Direction générale des impôts », a par la suite précisé Orange Niger...Orange Niger semble privilégier le bras de fer en contestant les sanctions qui lui ont été infligées mais des négociations sont déjà en cours pour un règlement à l'amiable du contentieux qui risque de finir devant les tribunaux.

Tout lire