Tchad: Delphine Kemneloum Djiraïbé, avocate et défenseure des droits de l’Homme, reçoit le Prix Franco-Allemand des droits de l’homme 2019

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
12 March 2020

La Tchadienne Delphine Djiraïbé primée pour son engagement

Auteur: Blaise Dariustone, Deutsche Welle (Allemagne)

L'avocate et défenseur des droits humains, maître Delphine Kemneloum Djiraïbé, lauréate du prix franco-allemand des droits de l'Homme et de l'Etat de droit 2019 a reçu cette distinction qui est une récompense pour son engagement dans la lutte pour la préservation des droits humains au Tchad.

Alors que le Mouvement patriotique du salut, le parti gouvernemental, a fêté cette semaine ses 30 ans de pouvoir, Delphine Kemneloum Djiraïbé s'est désolée du fait que la démocratie tchadienne a connu selon elle trois décennies "de recul".  

Malgré la fierté, la lauréate a affirmé en recevant le prix, avoir une tristesse en elle, "parce que c'est au moment où les violations des droits de l'Homme s'accentuent au Tchad et spécifiquement au moment où deux dames ont été violées et assassinées".

Le prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit, institué en 2016, honore chaque année des défenseurs des droits de l’Homme à travers le monde, mais aussi des avocats qui les défendent et des journalistes qui se battent pour faire connaître la vérité.

La France et l’Allemagne souhaitent, par ce prix, marquer leur soutien à leur action.

Tout lire

Article
9 March 2020

Cérémonie de remise du prix franco-Allemand des droits de l’homme 2019 à Mme Delphine Kemneloum DJIRAÏBE - 9 mars 2020

Auteur: Ambassade de France au Tchad

Lors d’une cérémonie organisée le lundi 9 mars à la résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne au Tchad, les Ambassadeurs d’Allemagne et de France au Tchad...ont procédé à la remise du 4eme Prix Franco-Allemand des droits à Maître Delphine Kemneloum DJIRAÏBE, avocate militante des droits de l’Homme...

Mme Delphine Djiraïbé, de par son engagement permanent pour la promotion d’une société plus juste et respectueuse des droits est une militante des droits de l’Homme reconnue. Membre fondateur et présidente de l’Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (ATPDH), elle se consacre pleinement à la protection des Droits de l’Homme au Tchad.

Tout au long de sa carrière militante, Mme Djiraïbé a embrassé la cause des populations les plus faibles du Tchad. Elle a ainsi contribué à la prise de conscience du problème des enfants bouviers, facilité l’accès des pauvres et notamment des femmes à la justice, ou encore appuyé les victimes du régime d’Hissène Habré. Elle a su porter son plaidoyer au-delà des frontières du Tchad pour acquérir une véritable dimension internationale. Par ses compétences, sa détermination et sa capacité d’influence, Mme Djiraïbé occupe une place centrale dans la société civile tchadienne.

Lors de son discours, l’Ambassadeur de France a salué la mobilisation permanente de Madame Djiraïbé en faveur des droits des femmes en rappelant l’engagement conjoint de l’Allemagne et de la France dans la lutte contre les inégalités de genre au Tchad, thématiques au cœur de leurs diplomaties et de leurs politiques de développement.

Le prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit, institué en 2016, honore chaque année des défenseurs des droits de l’Homme à travers le monde, mais aussi des avocats qui les défendent et des journalistes qui se battent pour faire connaître la vérité. La France et l’Allemagne souhaitent, par ce prix, marquer leur soutien à leur action.

 

Tout lire