Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Tchad: Le défenseur des droits de l'homme Djeralar Miankeol s'exprime sur la question de l'accaparement des terres

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
9 December 2015

Tchad: les paysans en lutte

Auteur: Sandrine Blanchard, Deutsche Welle (Allemagne)

La lutte contre l'accaparement des surfaces agricoles par les pouvoirs publics ou les multinationales reste vivace, au Tchad. Rencontre avec une figure du mouvement pour les droits fonciers, Djeralar Miankeol. Il y a quelques mois, Djeralar Miankeol, a été acquitté par la cour d’appel de Moundou, la capitale économique du Tchad. Il avait été condamné à 2 ans de prison ferme pour “outrage à magistrat” après avoir dénoncé - sur la radio FM liberté, la radio partenaire de la Deutsche Welle - la corruption des juges, notamment dans les affaires d'expropriations et d'accaparement des terres. Djeralar Miankeol était récemment de passage en Allemagne. Écoutez ci-dessus son interview, au micro de Sandrine Blanchard.

Tout lire

Article
5 August 2015

Djeralar Miankeol parle... librement

Auteur: Milena Pellegrini, Deutsche Welle (Allemagne)

Dix jours après sa libération, le militant tchadien des droits de l'Homme nous accorde une interview. Pour lui, la lutte contre la corruption et l'accaparement des terres doit continuer coûte que coûte. Il y a dix jours, Djeralar Miankeol, militant des droits de l’Homme, a été acquitté par la cour d’appel de Moundou, au Tchad. Il avait été condamné à 2 ans de prison ferme pour “outrage à magistrat” après avoir dénoncé sur la radio FM Liberté la corruption des juges, notamment dans les affaires d'expropriations et accaparement des terres. Une condamnation arbitraire, de l'avis des associations de défense des Droits de l’Homme, qui ont salué l'acquittement en appel du militant. Une semaine après sa libération, Djeralar Miankeol répond aux questions de Milena Pellegrini.

Tout lire