Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Total en Birmanie: Affaire Classée

Auteur: Laurent Fargues, Novethic, Publié le: 10 November 2004

Après avoir ouvert une information judiciaire, en octobre 2002, à la suite des plaintes déposées par deux Birmans accusant la compagnie pétrolière [Total] de «séquestration», le parquet de Nanterre a décidé, en mai 2004, de requérir un non-lieu. La juge d’instruction en charge du dossier s’est opposée à cette décision. Une chambre d’instruction devrait prochainement trancher ce différend. [fait aussi référence à Unocal, Myanmar Oil & Gas Enterprise (MOGE), PTT]

Tout lire

Entreprises concernées: Myanmar Oil & Gas Enterprise (MOGE) PTT