Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/6-ong-accusent-total-de-non-respect-de-la-loi-française-sur-le-devoir-de-vigilance-dans-sa-filiale-en-ouganda-total-répond#c190560

Total mis en demeure par des ONG pour son projet pétrolier en Ouganda

Auteur: Michel Arseneault , RFI, Publié le: 25 June 2019

Six ONG françaises et ougandaises annoncent avoir attaqué en justice le géant pétrolier français Total pour non-respect d'une nouvelle loi qui impose aux multinationales françaises un devoir de vigilance, y compris à l'étranger. Cette action en justice, un précédent sur le plan juridique, concerne la filiale ougandaise de Total et deux de ses sous-traitants. Survie, les Amis de la Terre et quatre associations ougandaises dénoncent le manque de transparence de Total dans un projet à proximité du lac Albert.

Le mégaprojet pétrolier dénommé Tilenga, qui vise à exploiter 419 puits dans six champs pétroliers, pourrait conduire au déplacement de 50 000 personnes et avoir des conséquences graves pour l’environnement, selon les six ONG...

Total a désormais trois mois pour se conformer à cette loi de 2017 qui lui impose un devoir de vigilance qui s’étend à ses filiales et sous-traitants. En cas de non-conformité, ces ONG pourraient assigner en justice Total...

C’est la première fois que des ONG utilisent la loi sur le devoir de vigilance des multinationales pour tenter de peser sur les activités d'une filiale d'un grand groupe français à l'étranger...

[L]e groupe Total assure qu'il commentera la mise en demeure après avoir pris connaissance de l'intégralité du dossier.

Tout lire

Entreprises concernées: Total