Tour d’horizon de la jurisprudence canadienne et des obstacles pour tenir les entreprises pour responsables en cas de violations des droits de l’homme à l’étranger

Auteur: Christelle Belporo, Université de Montréal, dans Agence Science Presse Blog, Publié le: 29 August 2017

« Les multinationales au banc des accusés », 11 août 2017

Malgré la place prépondérante aujourd’hui occupée par les entreprises multinationales sur la scène internationale, leur responsabilité reste difficile à encadrer sur le plan juridique. Alors que des scandales impliquant de grandes entreprises telles que Shell, Nike ou Coca-Cola ont fait couler beaucoup d’encre dans les pays en émergence, les recours contre des compagnies minières canadiennes, comme Barrick Gold ou HudBay Minerals, poursuivies pour des atteintes graves aux droits de la personne, n’ont cessé de se multiplier ces dernières années devant les juridictions canadiennes. Lumière sur les évolutions de la jurisprudence canadienne en matière de violation des droits de la personne par les multinationales à l’étranger et sur les obstacles entravant cet encadrement...[Fait aussi référence à Anvil Mining (filiale de China Minmetals), Nevsun]

Tout lire

Entreprises concernées: Anvil Mining (part of China Minmetals) Barrick Gold China Minmetals Coca-Cola Hudbay Minerals Nevsun Nike Shell