Tunisie: GCT fortement critiqué pour les impacts humains et environnementaux de la pollution par les phosphates à Gabès

La situation à Gabès a été décrite par les militants locaux et la société civile comme une bataille quotidienne contre la pollution par les phosphates, principalement émise par le Groupe chimique tunisien (GCT). La pollution a été liée aux problèmes de santé de la population locale, aux impacts environnementaux (en particulier la vie marine), à une industrie touristique en déclin et à des niveaux dangereux de polluants dans l'air. La société civile et la communauté internationale appellent à une action urgente.

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
3 January 2020

Tunisie : L'usine de phosphate du Groupe Chimique Tunisien à Gabès produit une pollution toxique qui menace la santé et le secteur de pêche, selon des habitants

Auteur: Lilia Blaise, Le Monde

 « Les habitants meurent à petit feu : en Tunisie, le phosphate pollue l’aire de Gabès », 2 janvier 2020

Gabès, dans le sud-est de la Tunisie : « j’ai été agriculteur toute ma vie…mais maintenant, même les produits que je vends doivent être pollués ». Kilani Ben Youssef …fait évaluer par des experts le niveau de contamination de ses terres, afin de recevoir une compensation financière du Groupe chimique tunisien (GCT), la principale entreprise publique opérant à Gabès… qui est loin d’être le seul à payer le prix fort de cette industrie. Gabès héberge une vingtaine d’usines exportatrices, dont les unités du GCT, qui transforme le phosphate en acide phosphorique et en engrais.

Pour ses 150 000 habitants, la pollution est devenue un combat de tous les jours… « des patients [avec]…des pathologies respiratoires, les enfants souffrent d’asthme très tôt [et] les cancers du poumon sont fréquents ». L’Agence nationale de protection de l’environnement…[atteste] des dépassements des seuils fixés par l’Organisation mondiale de la santé…pour la qualité de l’air. [La] Commission européenne a publié une étude selon laquelle 95 % de la pollution atmosphérique de la région de Gabès est imputable aux fumées gazeuses provenant du GCT. [La] mer…est souillée par les rejets de phosphogypse… la pêche est le secteur plus touché par la pollution, mais [malgré] les mouvements de protestation…le GCT est toujours présent. [En plus], le souk pour les touristes est désert et les seules traces que les habitants trouvent d’une ville autrefois belle résident dans les cartes postales...

En 2017, le gouvernement a annoncé que l’entreprise serait délocalisée à une soixantaine de kilomètres [dans]…« une ville industrielle intégrée respectueuse de l’environnement ». [Les] militants n’y voient qu’un déplacement du problème… « Aucune étude d’impact n’a été publiée sur ce projet… ».  Mohamed Ali Daymi, enseignant à la faculté des sciences de Gabès…, considère que la fermeture de ces industries n’est pas forcément la seule option, à condition qu’elles s’engagent dans une politique de responsabilité sociale et environnementale…

Tout lire

Article
18 November 2019

Tunisie : La pollution causée par le groupe Chimique Tunisien étouffe travailleurs et communauté

Auteur: Hortense Lac, Inkyfada

"Autour du groupe chimique de gabes, une population sacrifiee", 12 Novembre 2019

... la fumée toxique du Groupe chimique tunisien (GCT) se déverse en nuages dans le ciel. Chaque jour, cette pollution s’étale sur la ville et les habitant·es étouffent : depuis plusieurs années, ils et elles se mobilisent contre l’usine et sa pollution.

...Hichem et ses collègues respirent en permanence toutes sortes de polluants : particules fines, oxydes de soufre, ammoniac… qui  présentent tous de nombreux risques pour la santé. 

... À Tunis pourtant, un responsable du Groupe chimique assure que tout est mis en œuvre pour protéger les employé·es : équipements, journées de formation en sécurité...

Tout lire