Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Tunisie : Un nouveau rapport exhorte le gouvernement à se saisir des instruments internationaux afin de garantir le respect des droits de l’homme dans les entreprises

Dans un nouveau rapport, Avocats Sans Frontières, OECD Watch et le Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme appellent à le gouvernment Tunisien à profiter des instruments internationaux pour assurer le respect par les entreprises des droits humains et l’environnement, surtout avec l’adoption et l’utilisation d’un Point de Contact National (PCN) de l’OCDE.

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
16 December 2019

Un PCN de l’OCDE et autres instruments internationaux recommandés à la Tunisie pour remédier efficacement aux violations des droits de l'homme par les entreprises

« Policy Breif : Entreprises et droits humains – la Tunisie doit se saisir pleinement des instruments internationaux », décembre 2019

[Des]…solutions existent pour assurer le respect par les entreprises des droits humains…[mais]…il est fondamental que la Tunisie…se saisisse pleinement des initiatives en la matière. Le gouvernement et les entreprises préfèrent pourtant mettre en avant des politiques de « responsabilité sociale… », [mais]…cette approche repose…sur des démarches volontaires. Le cadre international va pourtant plus loin, en posant des obligations claires au États et aux entreprises de protéger et respect les droits humains, notamment en prévenant de possibles violations.

La Tunisie engagée à appliquer les Principles directeurs a l’intention des entreprises multinationales de [OCDE],…[prévoyant] un mécanisme de règlement des différends : les Points de Contact Nationaux (PCN),…[offrant]…un dialogue fort attendu sur le respect des droits humains dans le secteur économique tunisien. Les syndicats et organisations de la société civile, peuvent ainsi saisir un PCN de violations présumées des droits humains et de l’environnement causées par les activités d’entreprises multinationales…

Le rapport appelle le gouvernement tunisien à :

  • Rendre opérationnel le [PCN] tunisien, via la consolidation de son existence juridique…[et] avec l’adoption par le PCN de règles de procédure garantissant un recours effectif des plaignants…
  • Réviser la composition du PCN selon un modelé multipartite faisant intervenir des organisations de la société civile…
  • Communiquer sur l’existence du PCN et son mandat [clairement]…
  • Procéder à l’élaboration d’un plan d’action national…avec toutes les parties prenantes sur la responsabilité de l’État et des entreprises en matière de protection et de respect des droits humains dans le cadre des activités économiques

Rapport
15 December 2019

Entreprises et droits humains: La Tunisie doit se saisir pleinementdes instruments internationaux

Auteur: Avocats Sans Frontières, OECD Watch et Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme

[Rapport complet]

Tout lire