Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

UE : La Commission fixe 7 principes éthiques en matière d’intelligence artificielle et conseille aux entreprises de les suivre

Auteur: Mohammed Hilal, Yubigeek (France), Publié le: 11 April 2019

« Intelligence artificielle : l’UE fixe 7 principes éthiques », 10 avril 2019 

Ces derniers jours, l’Union Européenne (UE) vient de fixer 7 principes pour le développement éthique de l’intelligence artificielle (IA). Les organismes intéressés par cette technologie doivent donc respecter ces principes...

...De même, fin 2018, le Canada et la France ont ouvert la discussion sur « l’adoption responsable de l’intelligence artificielle ». Aujourd’hui, c’est au tour de la Commission Européenne de dévoiler une liste de 7 principes à respecter, dans le but de protéger les groupes les plus vulnérables (enfants et personnes handicapées, par exemple), ainsi que la confidentialité. 

« Le respect des droits de l’Homme » est le premier principe à suivre. Le second indique que les algorithmes IA doivent être sécurisés, fiables et suffisamment solides. Quant au troisième, il donne la possibilité aux citoyens d’avoir un contrôle complet sur leurs données. 

Le quatrième principe est lié à la transparence et la traçabilité des systèmes IA, alors que le cinquième appelle à l’accessibilité pour tous. Pour le cinquième, la Commission indique que l’IA doit permettre des changements positifs dans la société et le respect de l’environnement. Quant au dernier principe, il concerne la mise en place de mécanismes permettant d’assurer la responsabilité des créateurs de systèmes IA en cas de problèmes. 

Au moment du développement ou du déploiement d’une IA, l’UE conseille les firmes et organisations de suivre lesdits principes. À noter qu’il ne s’agit pas pour l’instant d’un règlement obligatoire.

Tout lire

Entreprises concernées: Alphabet Facebook Google (part of Alphabet)