UE : La coopération multilatérale est cruciale pour réguler l'évasion ficale des multinationales du numérique, selon un expert

Auteur: Anne-Laure Delatte, CNRS, dans Libération (France), Publié le: 20 December 2018

« L’évasion fiscale : une urgence, comme le climat ou les migrations », 17 décembre 2018

...A Bruxelles, les membres de l’Union européenne ont essayé de se mettre d’accord sur une façon de lutter contre l’optimisation fiscale des entreprises multinationales du numérique, les fameuses Gafa (pour Google, Amazon, Facebook et Apple)...Le manque à gagner dû à l’optimisation fiscale de toutes les entreprises multinationales (et pas seulement celles du numérique) est colossal pour chaque Etat européen. Pour la France, cela correspond à 11 milliards d’euros par an, selon les calculs de l’économiste Gabriel Zucman. Autant de profs et d’infirmiers en moins. L’accord prévoyait de taxer les géants du numérique sur la base des ventes réalisées et non des profits déclarés. Simple et basique. Et pourtant, la Suède, la Finlande, le Danemark et Chypre se sont opposés à son adoption. La négociation a abouti à une taxe sur les revenus publicitaires, soit une base bien plus modeste. Et encore, pour l’instant, l’application dans tous les pays membres est repoussée...

...[D]ans le troisième cas (l’évasion fiscale), on ne peut pas blâmer seulement des gouvernements populistes et ouvertement opposés au multilatéralisme, quand l’évasion fiscale, terreau des inégalités, a lieu grâce à la complaisance ou à l’active participation de gouvernements libéraux...

Tout lire

Entreprises concernées: Alphabet Amazon.com Apple Facebook Google (part of Alphabet)