Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

UE : Le Comité économique et social européen favorable à un traité sur les entreprises et les droits de l'homme

Auteur: Comité économique et social européen, Publié le: 19 December 2019

« Un traité contraignant des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’homme
(avis d’initiative) », 11 décembre 2019

1.2 La prévention contre les violations des droits de l'homme est plus efficace lorsqu'il existe une norme internationale contraignante, conçue pour être mise en œuvre et protégée par les États. Le CESE accueille favorablement une approche reconnaissant qu'il incombe aux États de protéger, de promouvoir et de faire appliquer les droits de l'homme, et que les entreprises sont tenues de respecter ces droits.

1.3 Le CESE se félicite que le projet de texte actuel aborde des questions de fond proposées par l'UE, notamment ses recommandations visant à étendre le champ d'application afin d'englober toutes les entreprises et à renforcer l'alignement conceptuel sur les principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme (PDNU)...

1.5 Le CESE insiste sur que le fait que les mesures non contraignantes et les mesures contraignantes ne s'excluent pas mutuellement, mais doivent être complémentaires...

1.7 En dépit de grandes avancées qu'il y a lieu de saluer, en particulier en Europe, concernant les lignes directrices non contraignantes pour le respect des droits de l'homme dans le contexte des entreprises...un traité contraignant s'impose pour les entreprises qui ne prennent pas encore leurs responsabilités au sérieux. De cette manière, des normes, une compétence et un droit applicable uniformes au niveau mondial en matière de droits de l'homme, ainsi qu'un accès équitable et effectif à la justice seront assurés pour les victimes d'infractions aux droits de l'homme liées aux activités des entreprises. Cela favorisera également la mise en place de conditions identiques pour les entreprises, la création de sécurité juridique et l'émergence d'une concurrence mondiale plus équitable.

Tout lire