Un rapport encourage les entreprises à embaucher plus de femmes en Afrique subsaharienne pour augmenter la croissance

Auteur: Delphine Fressanges, Médiaterre, Publié le: 24 November 2015

« L'égalité homme-femme : puissant levier économique », 23 novembre 2015

L'égalité, facteur de croissance ? C'est ce que soutient un récent rapport du McKinsey Global Institute. Parmi les zones qui gagneraient le plus à intégrer les femmes sur le marché du travail, l'Afrique subsaharienne. Plusieurs initiatives s'y développent d'ailleurs pour exploiter ce potentiel...Selon les chiffres de l'OCDE, les femmes africaines occupent une place primordiale dans la production de denrées alimentaires mais elles restent cantonnées aux postes peu qualifiés du domaine de l'économie informelle. Elles constitueraient près de 70 % de la force agricole totale du continent africain et produiraient environ 90 % de toutes les denrées alimentaires. L'accès des femmes aux emplois formels et qualifiés reste très faible...Le développement de certains secteurs, comme l'artisanat, repose sur les femmes...Si le rapport McKinsey propose quelques pistes d'amélioration, il se concentre en priorité sur le rôle des entreprises, premiers acteurs à avoir, en théorie, la main sur l'embauche des femmes. Pourtant, les barrières sont souvent ailleurs et précèdent de loin la question de l'accès à l'emploi. Les inégalités entre les femmes et les hommes ne se limitent pas à la sphère économique mais sont également sociales et sanitaires...Politiques publiques et réformes de fond sont donc les premières priorités : acteurs publics comme privés doivent agir de concert pour lutter contre les inégalités homme-femme.

Tout lire