abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

このページは 日本語 では利用できません。{displayed language} で表示されています。French

記事

Démission du gouvernement ivoirien après une pollution mortelle de déchets toxiques

...des déchets toxiques qui ont contaminé au moins 1 500 personnes à Abidjan...[ont été déversés] dans la nuit du 19 au 20 août... Le porte-parole du gouvernement...a...annoncé dans la soirée...la mort d'une troisième personne intoxiquée... Selon des sources concordantes, les déchets ont été déversés dans plusieurs décharges d'Abidjan par une société ivoirienne, Tommy, qui les avait déchargés du Probo Koala, un navire appartenant à la compagnie grecque Prime Marine Management INC mais affrété par la société multinationale Trafigura [Beheer]. Prime Marine Management INC a confirmé mercredi que le bateau avait bien "vidangé" des déchets toxiques, mais souligné que l'opération était "légale". Trafigura a également indiqué que l'opération s'était faite en accord avec les autorités ivoiriennes, en précisant que les déchets étaient un mélange de gazole, d'eau et de soude caustique... "Nous sommes désolés de la situation, mais nous déclinons toute responsabilité"...a affirmé Iorgos Kouleris, directeur des opérations de la compagnie Prime Marine Management...