abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

Эта страница недоступна на Русский и отображается на French

Статья

10 Май 2022

Автор:
Romain Chanson, RFI

Afrique du Sud: L'industrie minière réunie à la la conférence Mining Indaba plaide pour la décarbonation

"L'industrie minière africaine réunie au Cap pour parler transition énergétique", 10 mai 2022

L'important dans un salon, c'est de se faire remarquer. Et c'est réussi pour le groupe Anglo American qui dès la semaine dernière dévoilait un engin révolutionnaire. Le plus gros camion du monde propulsé à l'hydrogène. Un prototype sur lequel Carl van den Ordel travaille depuis deux ans et qu'il juge très prometteur : « À titre de comparaison, le même camion, sans moteur hydrogène consomme entre 3500 et 4500 litres de diesel par jour. L'objectif est d'équiper l'ensemble de nos mines et d'atteindre la neutralité carbone dans 8 de nos mines en 2030 et l’ensemble du groupe en 2040 »...En équipant 40 camions de moteurs à hydrogène, le groupe Anglo American pourrait économiser 1 million de litres de diesel par an...

La chasse au diesel ne doit pas s'arrêter aux camions qui opèrent sur les mines. L'industrie est dépendante des poids lourds qui transportent le cobalt, le cuivre, le charbon, des zones d'extraction jusqu'aux ports. Le nouveau président de la Zambie, Hakainde Hichilema, a appelé à une meilleure intégration ferroviaire régionale...

Investir dans la transition énergétique, c'est l'un des thèmes de ce salon Mining Indaba. L'industrie minière se projette jusqu'en 2050. Et 2050, c'est justement l'objectif que s'est fixé l'entreprise Vedanta Ressources pour atteindre la neutralité carbone, explication de Chamelle Kearns en charge des innovations pour le groupe : « On travaille à devenir des producteurs de métal écolo. C'est-à-dire qu'on fait en sorte de réduire nos émissions de carbone en utilisant des énergies renouvelables à l'échelle du groupe. Quand vous regardez toutes les présentations qui ont été faites, vous voyez vraiment que la réduction de l'empreinte carbone, la prise de conscience de l'industrie sont des objectifs partagés »...