abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

这页面没有简体中文版本,现以简体中文显示French

文章

Affaire déchets toxiques – La Haute Cour de Justice de Londres ordonne à Leigh Day de dédommager les victimes qui ont été privées de leur compensation

Plus de 4000 victimes de la Côte d'Ivoire victorieuses dans le cadre de la procédure contre le Cabinet Leigh Day pour faute professionnelle dans le litige contre Trafigura suite à la catastrophe des déchets toxiques du Probo Koala survenue en août 2006. Le 27 Août 2014, une assignation a été délivrée au nom des victimes de la catastrophe des déchets toxiques qui n’avaient pas reçu leur part des fonds de compensation reçus suite au protocole d’accord entre Leigh Day et Trafigura, signé le 8 Septembre 2009 et la disparition éventuelle des fonds en 2010 . Leigh Day avait négligemment transféré les fonds de compensation en une seule tranche dans un compte bancaire en Côte-d’Ivoire en dépit de la corruption et de potentielles revendications malhonnêtes concernant la somme d’argent. Après plus de deux années de litige, la Haute Cour de justice a rendu son jugement. Le cabinet Harding Mitchell Solicitors, basé à Londres, représente les victimes qui ont été privées de compensation...Aujourd’hui, le juge Andrew Smith a rendu son jugement. La réclamation des victimes pour dommages et intérêts a été acceptée par le juge qui a conclu que Leigh Day avait manqué à [son] obligation de diligence envers les victimes. Une nouvelle date d’audience sera fixée pour l’évaluation du montant des dommages intérêts...Après une longue lutte pour que justice soit faite, les victimes qui ont été privées de leur compensation ont finalement été reconnues comme telles. 

Part of the following stories

Trafigura lawsuits (re Côte d’Ivoire)

Côte d’Ivoire : 10 ans après le déversement, les victimes ignorent encore tous les impacts des déchets toxiques