abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

这页面没有简体中文版本,现以简体中文显示French

文章

Grève de la faim : Les victimes des déchets toxiques s'installent devant la présidence de la République [Côte d'Ivoire]

Les victimes des déchets toxiques observent depuis ce jeudi 15 décembre une grève illimitée de la faim au parking de la présidence de la République, à Abidjan-Plateau. Ces victimes réclament la reprise du paiement de leurs indemnités bloquées sous le régime de Laurent Gbagbo, suite à un règlement à l’amiable entre Trafigura et l’Etat de Côte d’Ivoire qui a perçu 100 milliards de FCFA du Trader. Elles réclament également l’arrestation de tous les individus qui sont trempés dans le détournement de l'argent devant servir à leur indemnisation. Le président du Réseau national pour la défense du droit des victimes des déchets toxiques, Charles Koffi, initiateur de cette action, dit vouloir aller jusqu’au bout. Et amener ainsi le président de la République à voir « clair dans cette affaire qui pue l’odeur de souffre ».

Story Timeline