abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

这页面没有简体中文版本,现以简体中文显示French

文章

Procès déchets toxiques: Nouveau report de l'audience au 20 avril prochain

Il faut signaler que cette audience qui avait été mise en délibéré pour le 25 novembre 2015, a été successivement reportée, pour cause de comparution de Gohourou Claude, au mercredi 9 février 2016 puis au mercredi 10 mars 2016. La première chambre correctionnelle de la Cour d’appel d’Abidjan Plateau a encore reporté au 20 avril 2016, le procès relatif au détournement de 4,658 milliards de Fcfa destinés à l’indemnisation de 6 624 victimes des déchets toxiques. Au cours de l’audience prévue, ce mercredi 16 mars, l’avocat général, M. Bakayoko a indiqué au tribunal qu’il a reçu du conseil de Koné Cheick Oumar un certificat médical. M. Koné bénéficie d’un repos maladie de deux semaines. A cela vient s’ajouter l’absence de Gohourou Claude. C’est donc l’indisponibilité des principaux accusés dans cette affaire qui semble être à la base de ce report...Ce report ne semble pas être du goût de ces victimes réunies au sein du Réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Renadvidet-Ci). D’ailleurs, Botty Bi Raoul, responsable de la communication dudit réseau, a annoncé que les victimes entameront une grève illimitée de la faim, le 30 mars prochain, devant le palais de la Présidence de la République et le ministère de la justice. Pour eux, il s’agit à travers cette action d’interpeller ces autorités pour que finalement la  justice tranche cette affaire.

Story Timeline