abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Les déchets du Probo Koala n’ont tué personne, selon les experts [Côte d’Ivoire]

Trafigura, No 3 mondial du négoce de pétrole, versera 1600 francs d’indemnité à chacun des quelque 30’000 Ivoiriens ayant souffert du déchargement illégal de déchets du Probo Koala en août 2006. Mais la société néerlandaise, basée en Suisse, ressort largement blanchie du rapport d’une vingtaine d’experts indépendants dont les conclusions ont été publiées dimanche. Elles ont été aussi acceptées par le cabinet d’avocats britannique Leigh Day & Co, représentant des plaignants... Le 19 août 2006, le vraquier Probo Koala,...affrété par Trafigura, déchargeait à Abidjan 500 tonnes de résidus...provenant de ses soutes. Les camions d’une société nouvellement créée, Tommy, les vidaient en 18 endroits de la ville, à ciel ouvert. Dès le lendemain, des milliers de personnes se plaignaient de maux de tête, vomissements, saignements, etc. Seize décès furent enregistrés dans les semaines suivantes. Les déchets du Probo Koala en étaient-ils responsables? Tel a été l’enjeu d’une bataille juridique, politique et médiatique de trois ans.

Part of the following stories

Trafigura lawsuits (re Côte d’Ivoire)

Côte d’Ivoire : Trafigura signe un accord amiable de 33 millions d'euros avec les victimes des déchets toxiques