abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

L’ONU poursuit les négociations sur les sociétés transnationales et les violations des droits humains

« L’ONU poursuit les négociations sur les sociétés transnationales et les violations des droits humains », 2 novembre 2020.

Un processus historique se poursuit à l’ONU: les États reprennent des négociations de fond sur le texte du traité contraignant sur les sociétés transnationales et les violations des droits humains.

Face aux défis de la pandémie de la Covid-19, le Groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée (OEIGWG) des Nations Unies (ONU) entame son sixième cycle de négociations sur un traité relatif aux « sociétés transnationales et autres entreprises commerciales dans le domaine des droits humains », du 26 au 30 octobre 2020. Les États membres du Conseil des droits humains des Nations Unies négocieront un deuxième projet révisé de ce traité novateur, qui vise à développer un instrument international juridiquement contraignant pour réglementer, en droit international des droits humains, les activités des sociétés transnationales...

Le Réseau interparlementaire mondial à l’appui du Traité contraignant (GIN) a publié une déclaration exhortant les États « à participer activement à ce processus des Nations Unies et à œuvrer à l’élaboration d’un instrument efficace et juridiquement contraignant, afin de garantir que la dignité des personnes consacrée par les politiques universelles, les droits économiques, sociaux et culturels, sont prioritaires et garantis dans le monde entier par rapport aux gains privés»

Les maires et conseillers.ères de villes comme Barcelone, Strasbourg et Paris ont appelé les autorités locales du monde entier à soutenir le traité contraignant des Nations Unies sur les sociétés transnationales et les droits humains...

Story Timeline