abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Shell devant les tribunaux néerlandais pour sa complicité alléguée dans la mort de manifestants ogonis au Nigeria

« 23 ans après, la fin de l’impunité pour Shell ? », 12 février 2019

Le géant pétrolier est accusé d’être complice de graves violations des droits humains commises par le gouvernement nigérian dans les années 90 contre le peuple ogoni. Un tribunal prendra connaissance le 12 février des premiers éléments de cette affaire...

Esther Kiobel, Victoria Bera, Blessing Eawo et Charity Levula, quatre femmes ogonis, intentent un procès à Shell. Elles accusent la multinationale d’avoir tenu un rôle dans l’arrestation, la détention et l’exécution illégales de leurs époux par l’armée nigériane, à la suite d’une opération de répression brutale envers des manifestants ogonis contre la pollution dévastatrice causée par Shell dans la région...

Ce sera la première fois, dans ce combat pour la justice qui dure depuis plus de 20 ans, qu’Esther Kiobel et les autres demanderesses auront la possibilité de livrer leur récit devant la justice...

Leurs veuves demandent désormais une indemnisation et des excuses publiques de la part de Shell....

Story Timeline