abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

Esta página no está disponsible en español y se muestra enFrench

Artículo

RDC : les autorités redoublent d’efforts dans la lutte contre le travail des enfants dans les mines

La RDC accroit les efforts pour lutter contre le travail des enfants dans les mines en améliorant la surveillance et la sensibilisation. Elle veut aider les familles de mineurs, dont les revenus ont baissé à cause de la covid-19, en contrôlant les prix des produits de première nécessité.

Les provinces minières de RDC veulent intensifier leur lutte contre le travail des enfants sur les sites miniers. Les conséquences de la pandémie de Covid-19 poussent en effet de plus en plus de parents à faire travailler leurs enfants dans les mines, au mépris des règles établies.

« L’activité économique a été paralysée pendant cette crise sanitaire et cela a un impact négatif sur les revenus des parents […]. Mais cela ne doit pas servir à justifier la présence d’enfants dans les mines », a déclaré Mathieu Kazembe Sawana Ilunga, un responsable de la province de Lualaba, dans des propos relayés par Reuters.

Pour juguler le phénomène, les autorités veulent donc contrôler les prix des produits de première nécessité, et, avec l’appui des chefs traditionnels et des élus locaux, sensibiliser les communautés sur les risques liés au travail des enfants. Par ailleurs, il sera procédé à un renforcement des contrôles aussi bien chez les grandes compagnies que dans les petites mines artisanales, afin de décourager les contrevenants.

Selon un rapport de l’Institut national de statistiques datant de 2019, environ 15 % des enfants âgés de 5 à 17 ans travaillent dans les mines en RDC, alors que l’âge minimum légal de travail est de 16 ans. Bien que les autorités aient initié plusieurs programmes, les difficultés économiques et la pauvreté constituent encore un frein à la fin du phénomène.

Story Timeline