Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/procès-comilog-gabon#c74148

Cheminots congolais, la justice au bout du tunnel

Auteur: Pascal Ceaux, L'Express (France), Publié le: 28 August 2008

Pour en finir avec dix-sept ans d'une bataille ininterrompue, Alain-Léopold Moukouyou compte désormais sur la justice française. Le 9 octobre, le conseil des prud'hommes devrait examiner, à Paris…un conflit du travail d'un genre particulier. Les plaignants vivent…au Congo. La société en cause est une puissance de l'industrie minière qui, au Gabon voisin, exploite le manganèse. Et le conflit porte sur l'indemnisation de 867 travailleurs licenciés en 1992 à la suite d'une catastrophe ferroviaire...[La COMILOG] s'engage à verser 1,2 milliard de francs CFA (1,8 million d'euros) à titre de règlement définitif du contentieux. En échange, les personnes licenciées doivent renoncer à tout recours. Problème : celles-ci n'ont pas été associées aux discussions, ni même consultées. Pis : elles ne voient toujours pas la couleur de l'argent !…Aujourd'hui, la Comilog estime donc avoir " intégralement rempli ses obligations ". Elle souligne que le processus d'indemnisation " ne dépend plus d'elle "…[Fait aussi référence à Eramet]

Tout lire

Entreprises concernées: Compagnie Minière de l'Ogooué (COMILOG) (part of ERAMET) ERAMET