Chine : les entreprises trop polluantes « blacklistées »

Auteur: propos recueilli par Véronique Smée, Novethic, Publié le: 18 January 2011

Pékin a créé un dispositif demandant aux agences locales de l'environnement de publier la liste noire des entreprises qui ne respectent pas les seuils de pollution autorisés...Explications avec Joëlle Brohier, co-fondatrice du site RSE et PED, consultante RSE à Singapour...: ...[Dans] le Yunnan...[le] gouvernement local a...fait fermer 43 entreprises pour des rejets d’eaux usées non réglementaires...[Les] ONG jouent un rôle important en publiant des guides pour expliquer la démarche au public...Ces informations sont ensuite reprises par les ONG occidentales qui font à leur tour pression sur les grandes marques...[Une] coalition de 31 ONG associée à Friends of Nature et à l'Institute of Public & Environnemental Affairs ont enquêté sur la pollution aux métaux lourds dans le secteur de l’informatique et des technologies de l'information. Une vingtaine d’entreprises ont été contactées, dont Haier, Lenovo, Intel, Singtel, Panasonic et Sanyo. Huit d’entre elles ont eu les réactions les plus positives : Alcatel, BT, HP, Hitachi, Samsung, Sharp, Toshiba et Vodafone,...Bosch et Esquel group également...

Tout lire

Entreprises concernées: Alcatel-Lucent (part of Nokia) Bosch BT Esquel Haier Hitachi HP (Hewlett-Packard) Intel Lenovo Panasonic Samsung Sanyo (part of Panasonic) Sharp Singapore Telecommunications Toshiba Vodafone